spot_imgspot_img

Ogooué Maritime : Les cadres politiques réitèrent leur détermination à accompagner le chef de l’Etat

Les cadres politiques et les militants du Parti Démocratique Gabonais (PDG) de l’Ogooué-Maritime ont réitéré samedi dernier dans la capitale économique du Gabon, leur détermination à accompagner le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba tout au long de son septennat à la tête du Gabon, à la faveur de la célébration en différé du 42ème anniversaire de ce parti.

Le membre du comité permanent du bureau politique du PDG, Honorine Dossou Naki, a félicité les militants du parti pour leur participation massive au Congrès extraordinaire des 13 et 14 mars dernier de leur parti dans la capitale gabonaise. ‘’Je voudrais féliciter les militantes et les militants de notre province pour leur participation massive et leur implication active aux travaux du 10eme congrès extraordinaire de notre parti dont l’une des grandes résolutions est l’engagement des congressistes à accompagner le chef de l’Etat Ali Bongo, tout au long de son mandat pour faire de la politique de l’émergence une réalité ‘’, a-t-elle déclaré. Appelant à la mobilisation des troupes en vue des futures échéances électorales, notamment les législatives.

Mme Dossou a expliqué que seule la victoire de leur parti pourrait garantir la concrétisation de la politique d’émergence prônée par le chef de l’Etat. ‘’Nous devons plus que jamais préserver et consolider les acquis que sont l’unité et la cohésion nationales, la paix, en même temps que nous devons nous arrimer au concept de l’émergence par le renforcement et la redynamisation des structures de base, la responsabilisation des militants (…)‘’, a indiqué Dossou Naki, exhortant les militants à poursuivre les combats politiques qu’ils ont toujours menés et à réaffirmer la fidélité dont ils ont toujours fait preuve.

Pour sa part, Michel Essonghé, autre membre du comité permanent du bureau politique, et proche collaborateur de longue date du défunt chef de l’Etat, a donné un bref aperçu de l’histoire récente du Gabon, caractérisée par les décès, l’année dernière du chef de l’Etat en exercice Omar Bongo Ondimba et son épouse Edith Lucie Bongo Ondimba. ‘’L’année dernière, à pareille époque, nous étions frappés par le deuil de la présidente d’honneur de l’union des femmes du PDG, Edith Lucie Bongo Ondimba, l’épouse du chef de l’Etat, dont le décès était suivi trois mois plus tard de celui du président fondateur de notre parti, le chef de l’Etat Omar bongo Ondimba’’, a-t-il rappelé, demandant aux militants d’avoir une pensée pieuse pour eux, par l’observation d’une minute de silence.
Selon M. Essonghé le décès du chef de l’Etat Omar Bongo Ondimba a plongé le pays dans une période d’incertitude, car le fauteuil présidentiel était à prendre et semblait accessible notamment, note-t-il, à quelques uns de ses anciens collaborateurs et pas des moindres, précise Michel Essonghé. ‘’Notre parti, le PDG jusque là mouvement populaire et espace de vie, rêvé pour beaucoup, devint l’ennemi public n°1 et son candidat à l’élection présidentiel, la cible du slogan ‘’tout sauf Ali’’, pour beaucoup, la fin d’Omar Bongo Ondimba signifiait la fin du PDG‘’, a indiqué le membre du bureau politique, soulignant que pour ceux-là, le réveil fut difficile car les résultats de l’élection présidentielle leur ont fait comprendre qu’ils s’étaient trompés.

‘’Le projet de société du candidat du PDG, le soutien du PDG qui l’avait investi, sa campagne et le choix d’une majorité de gabonais eurent raison des abandons, de l’acharnement, des propos sectaires et outranciers’’, a expliqué M. Essonghé affirmant que le dixième congrès extraordinaire du PDG qui s’est tenu récemment a fourni la preuve de le vigueur de ce parti, la solidité de la fidélité de ses militants et sa capacité à cheminer avec le chef de l’Etat sur le chemin de l’émergence.
‘’Camarades, il y a des tournants qu’il faut savoir négocier dans la vie, des trains qu’il ne faut pas rater, des rendez-vous à ne pas manquer’’, a fait comprendre M. Essonghé, soulignant qu’il y a à présent à la tête du Gabon, un président de la République intergénérationnel qui fait le lien entre les jeunes, les adultes et les anciens et qui, a-t-il poursuivi, a l’ambition d’écrire une nouvelle page de la vie et de l’histoire du Gabon.

‘’Nous devons tous, dans l’unité et la cohésion, chacun à son niveau jouer son rôle, sa partition, faire son travail, assumer sa tâche, c’est aussi cela l’émergence ‘’, a ajouté Michel Essonghé appelant tous les militants à oeuvrer pour la reconquête, la mobilisation et le rayonnement du PDG dans la province? ‘’ Le président de la République Ali Bongo Ondimba fait ce qu’il dit et dit ce qu’il fait (…) il a besoin de tout le monde pour écrire cette nouvelle page (…)’’, a dit Michel Essonghé.

Le secrétaire provincial du PDG Bernard Apérano a, de son côté, appelé les militants à plus de solidarité et de mobilisation sur le terrain: ‘’Nous devons nous approprier le triptyque Paix, Développement, Partage pour un PDG plus rayonnant et plus dynamique dans la province de l’Ogooué-Maritime’’.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES