spot_imgspot_img

Economie : Bientôt une nouvelle usine ultramoderne de bois

Le projet de construire une usine ultramoderne de bois au Gabon a été évoqué lundi au cours de la séance de travail que le président de la république Ali Bongo Ondimba a eue avec des partenaires italiens conduits par le directeur général de la firme de transformation de bois ‘’Cremona’’, Camillo Botti, indique un communiqué de la presse présidentielle.

Le président de la république Ali Bongo Ondimba a reçu lundi en audience le directeur général de la firme italienne Cremona, Camillo Botti, venu échanger avec le chef de l’Etat sur un projet important concernant l’industrialisation de la filière bois dans notre pays. Au de cette rencontre, des échanges sur la validation d’un programme qui devait permettre aux partenaires italiens de lancer, d’ici à août 2011, des activités dans le secteur bois, souligne le communiqué.

Il s’agit précisément de la création d’une usine ultramoderne de transformation du bois, qui sera équipée des machines à même de transformer le bois dans le respect scrupuleux de l’environnement, c’est-à-dire sans émission de gaz ou de quelque rejet que ce soit. A noter qu’autour du chef de l’Etat, il y avait le Premier ministre Paul Biyoghé Mba, le ministre des Eaux et Forêts, de l’Environnement et du Développement durable Martin Mabala, et le directeur général de la société nationale des Bois du Gabon, Serge Rufin Okana.

Il faut dire que la question de l’industrialisation de la filière bois préoccupe au plus haut point le gouvernement gabonais et en particulier le président de la république Ali Bongo Ondimba. Des mesures ont été prises en novembre dernier interdisant l’exportation du bois sous forme de grumes, au profit de la transformation locale du produit.

L’objectif est de permettre l’éclosion d’une industrie locale en la matière, de donner une certaine plus-value au produit avant son exportation, de créer des richesses et des emplois dans le pays. la décision, qui devait entrer en application en janvier dernier, a été repoussée pour permettre aux opérateurs du secteur d’évacuer les grumes engorgées dans les parcs à bois à travers le pays. Il est également question d’étudier la question au cas par cas avec les opérateurs exerçant dans le domaine, dans l’intérêt mutuel.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES