spot_imgspot_img

Gabon : 9,2 milliards de FCFA transférés vers le Liban en six mois

La Banque du Liban (BDL) vient de publier le bilan des transferts de fonds entrant et sortant pour les six premiers mois de l’année 2009, dans lequel le Gabon arrive en 7e position des pays émetteurs avec plus de 9,2 milliards de francs CFA envoyés vers le Liban, soit 3,7% du total mondial.
Pour les six premiers mois de l’année 2009, plus de 9,2 milliards de francs CFA ont été transférés du Gabon vers le Liban, soit 3,7% du total de fonds transférés vers ce pays sur cette période.

Les chiffres publiés par la Banque du Liban (BDL) indiquent un total de 481,9 millions de dollars, soit plus de 245,7 milliards de francs CFA, transférés électroniquement vers le Liban au cours de la première moitié de 2009. Des résultats en hausse de 3,9 % par rapport à la même période de l’an dernier.

En première position, on trouve les Émirats arabes unis (EAU) avec 124,2 millions de dollars, soit 25,8 % du total, suivis par l’Arabie saoudite avec 74,8 millions de dollars (15,5 %) ; le Qatar avec 44,8 millions de dollars (9,3 %) ; l’Australie avec 44 millions de dollars (9,1 %) ; les États-Unis avec 30,6 millions de dollars (6,3 %) ; le Koweït avec 25,1 millions (5,2 %) ; le Gabon avec 18,1 millions de dollars (3,7 %) ; le Canada avec 11,3 millions de dollars (2,4 %) ; la Jordanie avec 10,7 millions de dollars (2,2 %) et le Congo avec 10,4 millions de dollars (2,2 %). Ces dix premières sources de transferts de fonds vers le Liban ont représenté 81,7 % du total des flux.

Le rapport de banque indique par ailleurs que les fonds en provenance du continent africain et d’Amérique centrale et latine ont compté pour 10,1 % du total. Le Gabon est donc de loin le pays qui émet le plus de fonds vers le Liban dans toute la zone Amérique centrale-Amérique du Sud-Afrique.

En revanche, pour la même période, pas un pays d’Afrique subsaharienne ne figure dans le top 10 des pays où le Liban envoie des fonds. Après les Philippines qui raflent 15,7% du pactole, on retrouve l’Ethiopie et l’Egypte.

Les quelques 5000 Libanais recensés au Gabon sont surtout actifs dans le bâtiment et travaux publics, le bois, commerce, notamment les épiceries, les grands magasins ou encore l’automobile d’occasion.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES