spot_imgspot_img

Le président Ali Bongo Ondimba exhorte le gouvernement à tenir ses engagements vis-à-vis de la CAF

Le président Ali Bongo Ondimba a exhorté le gouvernement gabonais « à tenir absolument tous les engagements pris vis-à-vis de la Confédération africaine de football (CAF) », dans la perspective de la 28ème coupe d’Afrique des nations (CAN) de football que le Gabon doit co-organiser avec la Guinée-Equatoriale en 2012, a appris APA.

Selon le communiqué final du conseil des ministres rendu public jeudi soir à Libreville, le chef de l’Etat a instruit le gouvernement de tenir ses engagement en ce qui concerne notamment « la construction des installations sportives dans les délais et l’offre d’hébergement, dans des conditions décentes et suffisante, des sportifs, dirigeants et journalistes sportifs ainsi que de tous les sponsors et autres épris de l’essor du football africain, qui séjourneront à Libreville durant la CAN 2012 ».

« Pour le président de la République, il ne peut être question de priver le peuple gabonais de cet important et prestigieux rendez-vous qu’est l’organisation de la CAN 2012 », souligne le communiqué.

Selon toujours le communiqué, le chef de l’Etat « a, à nouveau, stigmatisé le peu de dynamisme du gouvernement dans la concrétisation d’importantes mesures prises, et dans la mise en œuvre de la vision d’émergence, à la satisfaction du peuple gabonais qui a hâte de vivre la nouvelle ère ».

A l’issue de la troisième visite d’inspection effectuée au Gabon du 21 au 21 mars dernier, une délégation de la CAF, conduite par le premier vice-président de cette instance, le général Seyi Memene, a exprimé son inquiétude face au retard enregistré dans la construction des infrastructures (hôtels et stades) de la CAN 2012.

A cette occasion, le général Séyi Memene a déclaré que la CAF allait décider dans deux mois, à l’issue de sa prochaine visite, de la capacité du Gabon à abriter la CAN en 2012.

Peu après l’ultimatum de la CAF, le gouvernement gabonais a, dans une déclaration solennelle, le vendredi 26 mars, réaffirmé sa détermination à abriter la CAN 2012, en dépit du « retard réel constaté dans l’avancement des travaux de construction et de réhabilitation des infrastructures sportives et hôtelières ».

La déclaration du gouvernement a été suivie par l’engagement des entreprises adjudicataires des marchés d’exécuter et de respecter les délais, dans une déclaration sur l’honneur, devant le Premier ministre Paul Biyoghe Mba.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES