spot_imgspot_img

Gabon : Total Gabon veut rebondir après une année «noire»

En dépit d’un exercice 2009 assez sombre, la compagnie pétrolière Total Gabon a récemment annoncé d’importants investissements au Gabon. Elle espère notamment mener une campagne sismique sur 6000 km2 en eau profonde, la plus grande jamais réalisée dans le pays.
A peine remise du tournis des mauvais résultats de l’année 2009, où ses activités et son chiffre d’affaires ont connu une baisse significative, Total Gabon inscrit déjà 2010 dans le sillage de grands investissements au Gabon.

Les dirigeants du géant pétrolier souhaitent notamment investir dans l’exploration en eau profonde ou encore dans la liquéfaction du gaz, suite à la mesure gouvernementale interdisant son torchage.

«La pause dans nos activités a été de courte durée. Fin 2009, nous avons repris notre programme d’exploration. Il s’agit d’une campagne sismique de 6000 km2 sur le permis offshore de Diaba par des profondeurs d’eau allant jusqu’à 3500 mètres, c’est la plus importante jamais réalisée au Gabon», a expliqué le directeur général de Total Gabon, Jean Philippe Magnan.

«Il s’agit de produire des réserves, qui jusqu’alors n’avaient pas été exploitées. Elles compenseront le déclin naturel de nos gisements. Ce projet créera de nombreux emplois dans la région en mettant à contribution les entreprises du tissu socio-économique de Port-Gentil. Enfin, il permettra la réduction du brûlage de gaz à l’horizon 2012», a-t-il poursuivi.

Concernant l’interdiction du torchage du gaz, en vigueur depuis janvier, le patron de Total Gabon a indiqué que sa société «étudie tous les projets, en particulier ceux qui sont promus par le ministère des Hydrocarbures».

Par ailleurs, suite à la création de Société nationale pétrolière, Gabon Oil Company (GOC), Jean Philippe Magnan a enfin assuré que «nous travaillerons ensemble avec la société nationale qui vient d’être créée. Notre responsabilité, c’est avant tout de travailler dans le cadre fixé par les autorités, en opérateur citoyen, respectueux des lois et règlements en vigueur».

Total Gabon avait publié le 14 mai 2009 ses résultats financiers pour le premier trimestre de cette année, qui présentaient un résultat net en chute de 82% et un chiffre d’affaires en baisse de 44% par rapport au premier trimestre 2008. Des résultats qui étaient principalement dus à la baisse des prix de vente du brut commercialisé, à la variation des stocks de brut entre les deux périodes et aux charges d’amortissement plus importantes liées au redéveloppement du champ d’Anguille.

Exprimez-vous!

  1. SOS.SOS.
    DETOURRNEMENT DES BOURSES DES ETUDIANTS GABONAIS DE CUBA
    CUBA , avril 2010
    Detourrnement des bourses des etudiants gabonais de cuba .
    A l heure actuelle ou les autorites gabonaises parlent de GABON emergent les realitees sont tout autres sur le terrain. En effet depuis deja plus de 7 ans les etudiants gabonais de CUBA sont confrontes aux memes problemes le GABON n ayant pas de representation diplomatique dans ce pays le payement des bourses se fait par virrement bancaire. Pour la petite histoire il faut reconnaitre que depuis 7 annees succecives
    le taux de reusite des etudiants gabonais a CUBA avoisine les 99% comment expilquer que les etats des bourses de tout les 28 etudiants se font aux meme moment et que seul 10 sur 28 recoivent leurs bourses c est le cas du dernier payement de decembre 2009 , le probleme se trouverait entre les bourses et stages , les finances et le tresor ou certains individus virent ces bourses dans leurs comptes personels et cela date de plus de 7 ans la bourse etant un
    droit les
    etudiants exigent que la lumiere soit
    faite. Imaginez vous que certains etudiants et pourtant en situation reguliere n ont
    pas percus plus de 2 trimestre de l an denier alorque nous sommes deja en 2010.« nous voulons que l on nous disent qui est notre payeur car nous savons que ce dernier est a l origine de nos problemes , prive un etudiant de sa bourse c est
    un crime sachant que seul la bourse nous permet
    de subvenir a nos besoin , la direction des afffaires americaines du ministere des affaires etrangeres du GABON ne fait plus signe de vie alors que nous savons que beneficiant tous d une bourse de cooperation l ambassadeur devrait etre notre intermediaire il est pourtant venu plusieurs fois a CUBA mais il n a jamais voulu reencontré les etudiants . cette fois nous interpelons les autorites gabonaises

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES