spot_imgspot_img

Total Gabon « continue de croire au potentiel pétrolier du Gabon »

A la faveur d’une interview publiée, ce mercredi, par le quotidien l’Union, le Directeur Général de Total Gabon, Jean-Philippe Magnan, est revenu sur les performances de l’entreprise pour l’année 2009, et a dévoilé les ambitions de la firme sur le territoire national gabonais.

Interrogé notamment sur la baisse des activités d’exploitation, des investissements pétroliers et du chiffre d’affaire de l’entreprise pour l’année 2009, M. Jean-Philippe d’indiquer : « la pause dans nos activités a été de courte durée. Fin 2009, nous avons repris notre programme d’exploration. Il s’agit d’une campagne sismique de 6000 km2 sur le permis offshore de Diaba, par des profondeurs d’eau allant jusqu’à 3500 m ».

En effet, selon le directeur de la firme gabonaise, cette campagne est la plus importante jamais réalisée sur le territoire national.

Aussi, a-t-il précisé que sur les 287 millions de dollars US engrangés en 2009 par la société, une part importante provient du projet de développement d’anguille, dont l’exploitation compensera le déclin naturel des gisements de la firme.

Par ailleurs, en réponse à la baisse des indicateurs du chiffre d’affaire de l’entreprise, qui a été divisé par deux au cours de l’année écoulée, Jean Philippe Magnan a confié à l’Union qu’ « un réel effort a été fait pour améliorer la productivité et optimiser les coûts ».

« En réduisant nos coûts nous serons en mesure de faire plus d’exploration, car nous préparons l’avenir (…) Nous sommes de plus en plus engagés dans un programme de réhabilitation de nos installations sur plusieurs années. Concernant l’avenir du gaz au Gabon, nous continuons nos notre action pour réduire le brûlage de gaz associé à la production de pétrole », a-t-il poursuivi.

Dans le contexte de la création d’une compagnie pétrolière nationale, Gabon Oil Company, le Directeur Général de Total Gabon s’est inscrit dans un cadre de coopération commune.

« Notre responsabilité c’est avant tout de travailler dans le cadre fixé par les autorités, en opérateur citoyen, respectueux des lois et règlements en vigueur », a-t-il affirmé à notre confrère.

Enfin, plusieurs semaines après l’engagement du gouvernement, qui dans le communiqué final du conseil des ministres à Port-Gentil, a consacré 43,5 milliards pour l’assainissement de la ville, M. Magnan a considéré qu’à côté des activités d’exploration de Total Gabon et de ses réalisations structurelles dans la cité pétrolière, elle entend plus que jamais intégrer dans ses activités une « démarche de développement durable, pragmatique, ambitieuse et utile pour le plus grand nombre ».

« Nous continuons à être présents au Gabon, preuve que nous croyons toujours au potentiel pétrolier de ce pays », a-t-il conclu.

Source : L’Union

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES