spot_imgspot_img

Majorité républicaine: le règlement intérieur en cours d’élaboration

Le secrétaire général adjoint de l’Alliance démocratique et républicaine (ADERE), Florentin Moussavou animées depuis quelques semaines, au siège du Parti situé au carrefour ancienne Sobraga, des réunions chargée ‘’d’élaborer le règlement intérieur’’ de la Majorité républicaine pour l’émergence.

De nombreux militants se demandent ce qui se passe du côté de la Majorité républicaine pour l’émergence. Cette question vaut son pesant d’or d’autant plus que ce regroupement politique, dont la charte a été récemment signée, prévoyait la mise en place de certains organes administratifs.
De sources bien informées, on indique que ces rencontres, qui sont du reste régulières, regroupent certains cadres des Partis membres de la Majorité républicaine pour l’émergence, mis à pied d’œuvre dans le cadre d’une commission ad hoc dirigée par l’ancien ministre Florentin Moussavou.
Toujours selon les mêmes sources, c’est cette même commission ad hoc qui serait chargée ‘’d’élaborer le règlement intérieur’’ de ce regroupement des mouvements politiques soutenant l’action du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, et, par ailleurs, chef de cette majorité politique.
Hier, en fin de matinée, de nombreux cadres des partis de la Majorité ont été aperçus du côté de la direction nationale de l’ADERE où, aurait-on appris, le président de la commission ad hoc était encore en conclave avec tous les membres de ladite commission. Objectif visé : examiner le projet de règlement intérieur, qui prévoit la mise en place d’organes administratifs après la signature le 19 avril 2010 de la charte de la Majorité républicaine pour l’émergence.
Il s’agira, en fait, de formaliser les relations entre membres de cette famille politique et de mettre en place, nous l’avons dit, les organes administratifs chargés de gérer au quotidien cette nouvelle entité politique.
On estime que d’ici à la semaine prochaine, ce travail sera achevé ; ce qui donnera l’occasion aux chefs des partis de la galaxie présidentielle d’être conviés à participer à une réunion au cours de laquelle le projet de texte sera soumis à leur examen.
En cas d’accord sur son contenu tel que le souhaitent fortement les différents membres de la commission ad hoc, ledit projet sera ensuite transmis au Conseil politique de la Majorité républicaine pour l’émergence, lequel conseil est dirigé, comme chaque parti membre le sait, par le président de la République, par ailleurs chef politique de cette même Majorité républicaine pour l’émergence.
Selon des indiscrétions recueillies ici et là, si le projet venait à être adopté par les différents responsables des partis politiques soutenant l’action du chef de l’Etat, il est plus que possible que l’on procède, une fois de plus, à une révision de certaines dispositions de la charte de la Majorité républicaine pour l’émergence.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES