spot_imgspot_img

Barack Obama et Ali Bongo Ondimba souhaitent que « chaque pays prenne en charge son destin », Andy Roland Nziengui, Ambassadeur des Nations Unies pour les OMD

Au cours d’un entretien exclusif accordé mardi à GABONEWS, l’Ambassadeur des Nations Unies pour les Objectifs du millénaire (OMD), Andy Roland Nziengui Nziengui, qui, du 3 au 5 août dernier, a représenté le Gabon au forum international des jeunes leaders africains, organisé par la Maison Blanche, a indiqué que les Président Barack Obama et Ali Bongo Ondimba formulent tous deux le vœu que « chaque pays prenne en charge son destin », avant de revenir sur les échanges qu’il a eus avec les deux Chefs d’Etats.

La rencontre à la Maison Blanche, a indiqué M. Nziengui Nziengui, s’est articulée autour de deux temps forts. En prélude au forum présidé par Barack Obama, le secrétaire d’Etat américain, Hillary Clinton a appelé la jeunesse africaine à prendre son développement en main. « Elle a indiqué que les Etats-Unis avaient un regard très lucide par rapport au développement de l‘Afrique », a-t-il expliqué.

Plus tard, au cours des échanges qu’ont eus les jeunes leaders africains avec le Chef d’Etat américain, Barack Obama a souhaité que « la jeunesse africaine soit le porte-flambeau du développement », pour une « Afrique qui gagne ».

« Il nous a demandé de militer pour la transparence, la démocratie, et le développement durable. Il a souhaité qu’arrivée dans nos pays, nous puissions dire aux autres jeunes qu’il nous soutient, mais que c’est à nous même de prendre en charge notre destin », a poursuivi Andy Roland Nziengui Nziengui.

De retour à Libreville, au cours d’une rencontre, le 19 août dernier, avec le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, il s’est agit pour le Président du Réseau international des jeunes volontaires francophones d’entretenir le premier citoyen gabonais sur les tenants et les aboutissants de son séjour nord américain.

« La première chose était d’expliquer au Président de la République ce que je suis allé faire aux Etats-Unis, les points forts que j’ai développés là-bas, à savoir la présentation des programmes qui rentrent dans le cadre des changements qui se sont déroulés ici, notamment les états généraux de l’éducation, le lancement en septembre prochain de la politique nationale de la jeunesse », a t-il précisé.

Saisissant l’opportunité de cette rencontre à « bâtons rompus », avec le Chef de l’Etat, M. Nziengui Nziengui rapporte avoir évoqué entre autres, la nécessité d’associer la jeunesse aux questions qui la concerne.

« J’ai dit au président que ma vision c’était de faire en sorte que le mandat présidentiel revienne à cinq ans, renouvelable une fois. J’ai également demandé que la jeunesse soit associée à l’élaboration de la politique nationale de la jeunesse », a-t-il indiqué, avant de mettre en relief la problématique de la bourse, qui « n’a pas augmenté », « depuis des années ».

Selon l’Ambassadeur des Nations Unies pour les OMD, le Chef de l’Etat a été « ouvert à l’ensemble des discussions ». « Pour moi, a-t-il poursuivi, il a une vision stratégique à long terme sur les points que nous avons abordés. Lui-même m’a fait comprendre qu’il avait un souci, c’est de faire en sorte qu’il y ait une répartition équitable au niveau des richesses du pays ».

Ali Bongo Ondimba, a-t-il considéré, tient à la promotion de la bonne gouvernance et à la démocratie dans notre pays. « Mais il souhaite que cette démocratie prenne en compte les spécificités africaines, notamment les spécificités gabonaises, car il faut que chaque pays prenne en charge son destin. C’était d’ailleurs le vœu du Président Obama lors de la rencontre de Washington », a remarqué Roland Nziengui Nziengui.

Enfin dans la perspective d’apporter sa contribution à l’édification d’une « jeunesse responsable », M. Nziengui Nziengui entend organiser dès la semaine prochaine une restitution vidéo du discours du Président Obama à laquelle seront invités les membres du Conseil National de la jeunesse et l’ensemble des Associations nationale de jeunesse du Gabon.

« Le but est qu’ils puissent aussi s’approprier le message du Président Obama et voir comment à travers un forum de discussion nous pouvons faire avancer le pays », a-t-il expliqué.

Du 3 au 5 août dernier, Andy Roland Nziengui Nziengui, représentant le Gabon, prenait part en compagnie d’une centaine de jeunes leaders de la société civile et du secteur privé de plus de quarante (40) pays subsahariens, à un forum organisé à Washington par la Maison Blanche, dans le cadre de la célébration des indépendances de dix sept (17) pays africains.

Lors de la clôture dudit forum les responsables américains ont déclaré aux délégués que le gouvernement des États-Unis « comptait poursuivre le dialogue entamé le 3 août pour créer des alliances, des partenariats et des emplois sur tout le continent ».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES