spot_imgspot_img

Le premier congrès ordinaire du PDS (opposition) porte Me Séraphin Ndaot Rembogo à la tête de ce parti

Libreville, 29 août (GABONEWS) – A l’issue du premier congrès ordinaire du Parti pour le Développement et la Solidarité (PDS, opposition), tenu samedi à Libreville, Me Séraphin Ndaot Rembogo, ancien président du mouvement politique de l’Alliance Nationale des bâtisseurs (ANB), a été porté à la tête de cette formation politique, a constaté GABONEWS.

Après le choix de Me Séraphin Ndaot Rembogo, avocat de carrière, le parti a procédé aux exclusions des de deux co-fondateurs  ayant voulu empêcher l’organisation desdites  assises. Il s’agit d’Alfred Yeyet et Jean – Marie Manfoumbi disposant de mandats électifs en cours et en qualité d’indépendants; des hommes en rupture de bans avec le Directoire du PDS.

« Il me faut rappeler que notre positionnement politico-idéologique ne souffre d’aucune ambigüité. Le PDS est un parti socio-démocrate, ancré à gauche (opposition). Nous partageons les valeurs et les idéaux des partis progressistes (…) Nous attendons  nous arrimer aux grands mouvements socialistes notamment,  l’internationale socialiste, l’Internationaliste des Femmes…», a réaffirmé le nouveau président du Parti pour le Développement Social qui succède à Alexandre Rilogué (premier président fondateur).

Le congrès s’est déroulé sur une journée devant les représentants ou responsables des partis amis  de l’opposition.

En accédant à la tête du PDS légalisé depuis le 19 juin 2009, M. Ndaot Rembogo, ancien maire de Port-Gentil, capitale économique, s’est fixé comme  premier objectif la préparation des  élections législatives de 2011 où, a-t-il dit, l’« opposition d’aujourd’hui devra être la majorité de demain».

GN/YKM/RA/10

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES