spot_imgspot_img

Gabon : La loi sur la décentralisation enfin adoptée

Le projet de loi organique sur la décentralisation et le transfert des compétences de l’Etat aux collectivités locales a été adopté le 13 septembre à Libreville par le Sénat. Une décision qui devrait enfin permettre la mise en œuvre des politiques de développement locales à l’intérieur du pays.

Les sénateurs ont examiné puis adopté le 13 septembre le projet loi organique sur la décentralisation et le transfert des compétences de l’Etat aux collectivités locales. Cette loi fixe les règles relatives à la création, à l’organisation, aux attributions, au fonctionnement et à la libre gestion des collectivités locales qui sont fonction des critères territoriaux, démographiques et économiques.

«J’aurais aimé que ce texte soit adopté au courant du premier semestre de l’année 2010, mais ça n’a pas pu se faire. Je comprends que le travail que les sénateurs ont abattu est important, ils ont non seulement consulté les collectivités locales dans la gestion quotidienne de leur institution, mais ils ont également pu voyager en France, au Sénégal, au Maroc, au Burkina Faso ou encore au Mali. Cette loi a donc été bien enrichie. J’ose espérer que la navette de cette loi entre l’Assemblée et le gouvernement se fera aussi très rapidement afin que nous puissions à la fin de la présente session», indiqué le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou.

«Le gouvernement et les sénateurs sont tous partenaires de cette loi parce que le sénateurs sont issus des collectivités locales. Nous allons prendre des décrets en relation avec cette loi. Mais ce n’est pas suffisant, il faut appliquer cette loi dans les différentes institutions. J’invite également les sénateurs qui ont la maîtrise de cette loi à sensibiliser les collectivités locales sur l’appropriation de cet élément de la décentralisation», a-t-il conclu.

La loi sur la décentralisation concerne le département, la commune ou toute collectivité territoriale qui pourrait être dotée par la loi de la personnalité juridique et de l’autonomie financière et administrative. Elle va permettre à l’administration publique de déléguer les compétences et les moyens conséquents aux collectivités locales sur l’ensemble du territoire national pour favoriser le développement économique et social de toutes les localités.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES