spot_imgspot_img

Le projet d’assainissement de Port-Gentil va coûter 37 milliards de FCFA

Le projet d’assainissement de Port-Gentil, la capitale économique du Gabon, va coûter globalement 37 milliards de FCFA, a appris l’AGP mardi de source proche du ministère gabonais de l’Equipement, des infrastructures et de l’aménagement du territoire.

Le directeur général de la construction et de l équipement, M. Alex Marie Koumba Moussadji, a expliqué que le projet comprend deux volets, dont le volet « eaux fluviales », d un coût estimé à 27,5 milliards de FCFA, financé par l Agence française de développement (AFD), et celui des « eaux usées », évalué à quelque 10,5 milliards de FCFA, dont deux milliards doivent être débloqués par l entreprise pétrolière Total-Gabon et 8,5 milliards par l AFD.

M. Koumba Moussadji a cependant déploré que la contribution financière de Total-Gabon ait tardé à se mettre en place, via la Provision pour investissement diversifiée (PID), charges déductibles de la rente minière instaurées en 1974, pour permettre aux compagnies pétrolières de mettre annuellement de côté des fonds nécessaires pour financer des investissements à caractère économique, social ou éducatif pouvant leur être demandées par le gouvernement.

Il a toutefois indiqué que le bureau associatif de « toilette du monde », qui doit construire 100 toilettes sèches et une station d épuration, mène actuellement des études préliminaires pour répertorier les ouvrages d assainissement dans la ville.

« (…) Maintenant que la convention entre Total-Gabon et Toilettes du monde est signée et que la PID est mise en place, le bureau d étude a repris ses activités et compte achever les études préalables cette fin d année », a-t-il dit, ajoutant que « des études d appels d offres sont en cours d élaboration à la direction générale de l équipement (…) pour la réalisation des études topographiques et géotechniques, en vue de la réhabilitation des canaux d évacuation des eaux existants, le stockage des curures et le schéma directeur du projet ».

Selon le directeur général de la construction et de l équipement, l étude de l impact environnemental confiée à STS-Environnement, une PME locale, a débuté il y a maintenant près de deux mois. Elle a été présentée samedi dernier au ministre délégué auprès du ministre de l équipement, des infrastructures et de l aménagement du territoire, Jean Richard Silong.

A cette occasion, M. Silong a demandé aux populations de s impliquer pleinement dans le projet d assainissement de la ville de Port-Gentil en vue de sa réussite. « Ce projet est d une importance capitale pour notre ville et ma présence parmi vous aujourd hui a pour objet de vous demander de faire passer le message auprès des populations, afin qu elles s impliquent pleinement pour la réalisation des opérations d assainissement de la ville », a déclaré M. Silong, à l occasion d une réunion avec les responsables politico-administratifs de la province, les élus locaux, les chefs de quartiers et les membres du conseil des sages de la commune.

Il a invité le maire de la ville pétrolière, André Jules Ndjambé, à descendre sur le terrain avec les chefs de quartiers et les membres du conseil des sages, « afin de faire comprendre aux uns et aux autres le caractère urgent et le bien-fondé du projet qui vise à l amélioration de la qualité de vie de tous ».

Née d’une succession de cordons littoraux déposés par l’océan Atlantique, la ville de Port-Gentil est une presqu île située sur une étendu plate, sans relief, au même niveau que la mer, avec une nappe phréatique affleurant.

La capitale économique gabonaise est exposée aux inondations, l’action conjuguée des pluies et des marées ne favorisant pas l’écoulement rapide des eaux de ruissellement.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES