spot_imgspot_img

Quatre ans à l’Etat gabonais pour apurer sa dette intérieure

Un échéancier étalé sur quatre ans a été fixé par le patronat à l’Etat gabonais pour apurer sa dette intérieure qui s’élève à près de 200 milliards de francs CFA, indique un communiqué publié par le président du Club de Libreville, Henri Claude Oyima.

Le président de la Confédération patronale gabonaise et du Club de Libreville (créanciers locaux) a réuni jeudi les créanciers de l’Etat gabonais à Libreville pour proposer ce nouveau mécanisme de paiement des arriérés de l’Etat antérieurs à l’année 2009 sur une période de 48 mois, au prorata de chaque créancier avec un taux d’intérêt de 4 pc.

« Toutefois, seules les créances supérieures à 100 millions de francs CFA sont concernées par le nouveau mécanisme, intitulé « Club de Libreville 6 », souligne le communiqué.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES