spot_imgspot_img

Le Journaliste Marcel Koumbat vogue désormais pour l’église

Communicateur de carrière, Marcel Koumbat, journaliste à la chaine privée, Télé-Africa, qui a tiré sa révérence dans ce métier pour se consacrer définitivement à l’église , a organisé, dimanche, dans la salle de conférence de l’immeuble Arambo de Libreville, un culte de consécration et de témoignages, à l’occasion de la présentation officielle de son ministère, a constaté GABONEWS.

Pour une surprise se fut une, selon les observateurs. Notre confrère, Marcel Koumbat, désormais engagé corps et âme dans l’œuvre du Seigneur a présenté son « Ministère de l’enseignement de la parole agissante de Dieu », reçu depuis 1986 et révélé en juillet 2007, par l’évangéliste mondial, Tommy Lee Osborn de passage au Gabon.

Membre de l’église les « Théssaloniciens », situé au quartier Nzeng-Ayong (6ème arrondissement), sur la montagne au dessus du lac bleu, cette première sortie a permis au serviteur de Dieu de décliner les objectifs de la mission que le Seigneur lui a confiée.

« Le Seigneur m’a confié la mission d’amener les gens à la nouvelle naissance car nous avons constaté que dans la majorité des églises, les hommes, femmes et enfants se limitaient au baptême d’eau synonyme de repentance. Ils ne vont pas au baptême du Saint-Esprit parce qu’ils estiment que c’est lui-même (Seigneur) qui viendra le faire oubliant que la mission nous avait déjà été confiée », a expliqué le Pasteur Marcel Koumbat.

Aussi, sa seconde mission se résume-t-elle dans la délivrance des âmes et de la parole de restauration à apporter aux enfants.

« Aujourd’hui les enfants se laissent emporter par toutes sortes d’influences. La plus grande armée de Lucifer est composée presque d’enfants et je pense qu’il faut beaucoup travailler de ce côté-là , parce que l’avenir de demain ne concerne pas que les études, mais aussi le domaine spirituel ,notamment de nos enfants».

Dans sa lourde tâche de délivrance, l’homme de Dieu a été marqué par une oille dont le témoignage a glacé la salle de l’immeuble Arambo.

« Complètement délivré, j’incarnais plusieurs forces maléfiques en moi dont un silure mystique, un poisson électrique sur la figure, un perroquet à la bouche, une sirène, une panthère, entre autres », a témoigné la sœur en question sauvée de l’emprise du diable via le Pasteur Marcel Koumbat.

Fils spirituel de l’évangéliste américain, Tommy Lee Osborn, ce dernier garde toujours de l’estime malgré le contact interrompu avec son père.

« Le Docteur Osborn est un grand homme de Dieu et nous avons beaucoup de révérence parce qu’il avait reconnu en moi la présence du St-Esprit. C’est lui qui m’a informé par Dieu du ministère qui m’a été confié par le Seigneur. Et donc, c’est un homme que nous portions dans notre cœur et qui , ma foi , peut être considéré comme celui qui a mis ce ministère sur orbite ».

En deux ans d’exercice, le Pasteur Marcel Koumbat a enfanté plusieurs autres ministères au sein de son assemblée. Quatre d’entre- eux (deux hommes et deux femmes), ont été présentés aux fidèles et Hommes de Dieu à la faveur dudit culte de consécration.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES