spot_imgspot_img

Le projet ART/GOLD s’étend à de nouvelles localités du Haut-Ogooué

Le président du groupe de travail provincial du Haut-Ogooué (GTP), Barnabé Bangalévoua a informé vendredi dernier les maires de quatre arrondissements de la commune de Franceville, les présidents des conseils départementaux de Lékoko (Bakoumba), de la Passa (Franceville), de la Sébé-Brikolo (Okondja) et de l’Ogooué Létili (Boumango) de l’extension du programme d’appui aux réseaux territoriaux pour la gouvernance locale et le développement (ART-GOLD) dans leurs juridictions, rapporte lundi l’AGP.

La décision d’étendre le projet à d’autres localités a été prise lors du 3e Comité de coordination tenu le 21 mai dernier à Bercy, en France, après que les présidents des groupes de travail provinciaux de l’Estuaire, de l’Ogooué Maritime et du Haut-Ogooué ont unanimement demandé une extension, en raison de l’engouement et de l’intéressement des populations.

Dans le 3ème arrondissement de Franceville, le projet ART-GOLD appui et accompagne l’insertion économique et sociale des jeunes filles-mères de Kessala et des jeunes désœuvrés de Pikas par le biais de l’ONG Caritas.

A Bakoumba dans le département de Lékoko ce projet accompagne également les jeunes filles-mères dans un programme d’insertion économique.

En revanche, dans le département de la Sébé-Brikolo (OKondja), le projet en partenariat avec un privé, appui les activités d’une radio communautaire.

Désormais, ce projet ART-GOLD, intégrera dans ses activités et ce, dès les prochains financements, les 3 arrondissements de Franceville qui n’y faisaient pas partie (1er, 2e et 4e) ; tout le département de la Lékoko, notamment les cantons ; ceux de la Sébé-Brikolo et si besoin la commune d’Okondja ; le département de la Passa à travers trois cantons et le département de l’Ogooué Létili (Boumango).

« Ces localités ont été choisies sur la base des critères bien définies qui intègrent les besoins réels des populations les plus défavorisées. ART-GOLD est à la fois un outil de développement et de stabilisation des zones rurales et de renforcement des capacités techniques et financières des communautés mais aussi de plaidoyer pour la prise en compte du Genre dans la planification locale de développement », expliqué Barnabé Bangalévoua, président du GTP du Haut-Ogooué.

ART/GOD est un programme qui s’inscrit dans l’appui aux réseaux territoriaux pour la gouvernance locale et le développement du Gabon. Il a pour mission principale de participer à la réduction de la pauvreté à travers la promotion du développement intégré dans les provinces, les départements et villes du Gabon dans les domaines de la planification des politiques, le renforcement des capacités et l’appui au développement local dans les zones d’intervention.

Le programme ART/GOLD est en action dans la province du Haut-Ogooué depuis le mois de juillet 2007. Par contre les ateliers de ce programme ont débuté en 2006, rappelle-t-on.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES