spot_imgspot_img

Politique / « Pierre Mamboundou reste fidèle à son comportement », Luc Bengono Nsi (Président du MORENA, opposition)

Le Président du Mouvement de Redressement National (MORENA, opposition), Luc Bengono Nsi, a déclaré mardi dernier à la Chambre de Commerce de Libreville, à l’occasion de la rentrée politique de son parti que « Pierre Mamboundou (Président de l’Union du peuple gabonais – UPG, opposition-) reste fidèle à son comportement », a constaté GABONEWS.

D’emblée, cet ancien candidat malheureux à l’élection présidentielle du 30 août 2009, a réaffirmé sa solidarité à la Coalition des Partis Politiques pour l’Alternance (CPPA), regroupant six partis politiques dont le MORENA.

C’est d’ailleurs, cette coalition qui est récemment montée au créneau pour dénoncer la rencontre de Paris entre le Président de l’Union du Peuple Gabonais, Pierre Mamboundou et le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

« Je pense que le Président Mamboundou n’a pas changé et, cela n’étonne pas le peuple gabonais. Quand le défunt président était-là, il lui rendait régulièrement visite tout en étant opposant », a rappelé Luc Bengono Nsi tentant de minimiser l’écho suscité par cette rencontre pourtant qualifiée de « bénéfique » pour la consolidation du jeu démocratique dans notre pays, par le Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir).

Ce parti au pouvoir a également profité de l’occasion pour saluer l’esprit de maturité du leader de l’UPG.

« Les actes posés par Pierre Mamboundou me laissent dire qu’il est fidèle à son comportement depuis des années. Pour le MORENA le leader de l’UPG ne fait aujourd’hui que, ce qu’il a toujours fait », a-t-il réitéré.

Acteur averti de la vie politique gabonaise, Il a supposé que le choix de la ville de Paris permettait simplement à Pierre Mamboundou de se faire adouber par la France.

Cette rentrée politique a également permis au président du MORENA d’analyser la situation socio-politique et économique du pays.

A ce qui semble, si l’on se fonde sur les propos de Luc Bengone Nsi, la France serait à l’origine du sous – développement des pays de l’Afrique francophone, particulièrement du Gabon.

« Le MORENA interpelle la France pour que ses relations avec l’Afrique soit dénouées de la passion du gain au détriment de la vie des Africains et du développement de leurs pays », a lancé Luc Bengono Nsi, estimant qu’ «en réalité, l’Afrique a besoin de gérer ses propres ressources pour se passer de la fameuse aide française ou internationale ».

A ce jour, même si le MORENA ne dispose d’aucun élu à la Représentation nationale, son président estime que cette situation ne fragilise en rien le but premier du parti qui est celui de lutter et de défendre l’intérêt général des Gabonais.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES