spot_imgspot_img

Gabon : La société civile suggère un appel d’offres sur la biométrie

Vraisemblablement étonné de l’exposé et de la facturation de la société Morpho, concernant la mise en en place de la biométrie pour les prochaines législatives, le Collectif des organisations de la société civile gabonaise, précédemment auteur d’un « Mémorandum sur la situation sociopolitique au Gabon », a publié un communiqué de presse à travers lequel il suggère le lancement d’un appel d’offre international et la mise en place d’une commission (opposition, majorité et société civile) chargée de la rédaction des termes de référence. Ci-après, l’intégralité dudit communiqué presse.

Communiqué de Presse du Collectif des Organisations de la Société Civile relatif à l’introduction de la Biométrie dans le système électoral gabonais.

Le 28 Avril dernier, le Président de la République a convié les partis politiques ainsi que quelques personnalités gabonaises à une concertation sur l’introduction de la biométrie dans le système électoral gabonais et les possibilités de son utilisation au cours des prochaines élections législatives.
Tout en déplorant le fait que la Société Civile n’ait pas été invitée à cette réunion, le Collectif des Organisations de la Société Civile soutien cette initiative qui rentre dans le cadre du dialogue politique et social qu’il promeut.

Par ailleurs, le Collectif confirme son soutien à toutes les initiatives qui tendent à crédibiliser les élections au Gabon. Aussi, le Collectif réaffirme sa position de voir les prochaines élections législatives être organisées avec l’utilisation de la biométrie et réfute toute autre option.

Toutefois, à l’écoute de l’exposé du représentant de la société MORPHO du Groupe Sagem/Safran sur les délais et les couts de cette opération, le Collectif recommande :

1. Le lancement d’un appel d’offre international en conformité avec les dispositions réglementaires en république gabonaise en matière de marchés publics ;

2. La mise en place d’une commission tripartite (opposition, majorité et société civile) chargée de la rédaction des termes de référence, de la réception des offres et de la sélection des candidats.

Enfin, le Collectif demande à la Communauté Internationale de soutenir techniquement et financièrement le gouvernement gabonais dans la mise en œuvre de cette importante opération.
Fait à Libreville le 02 Mai 2011

Pour le Collectif des Organisations de la Société Civile

Président de l’Observatoire National de la Démocratie

PCA du ROLBG

Publié le 04-05-2011 Source : Observatoire National de la Démocratie (Gabon) Auteur : Gaboneco

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES