spot_imgspot_img

Grève de la CONASYSED: les enseignants durcissent le ton et sollicitent l’Intervention du Chef de l’Etat

Réunie ce jeudi en Assemblée générale extraordinaire pour examiner la situation de la grève d’avertissement entamée depuis le 11 avril dernier suite à l’arrêt des négociations avec le Ministre de l’Education nationale, la Convention Nationale des Syndicats du Secteur Education (CONASYSED), qui demande désormais l’intervention du Chef de l’Etat a décidé de durcir le ton à l’approche des examens de fin d’année.
Interrogé par GABONEWS, Fridolin Mvé Messa, membre du collège des pairs de la CONASYSED a indiqué que cette décision découle du mutisme et du mépris affichés par le gouvernement.

« Comment comprendre qu’en dépit de l’effectivité du mouvement de grève qui paralyse la presque totalités de notre pays, le gouvernement préfère se complaire dans un semblant de fonctionnement apparent observé à Libreville alors même que les enseignants présents dans les établissements n’y font pas cours ?», s’est-t-il interrogé.

Aussi, M. Mve Messa ne comprend pas pourquoi le Ministre de l’Education nationale a subitement décidé de réviser le calendrier pédagogique et demandé à l’ensemble des établissements scolaires du pays de clôturer toute activité pédagogique au plus tard le 16 mai, soit 15 jours avant la date effective du paiement de la PIFE (Prime d’incitation à la fonction enseignante).

A cette préoccupation, s’ajoute aussi le problème de plus de 8000 postes budgétaires en attente depuis deux ans, les situations administratives de 12000 enseignants bloquées à la Fonction publique, entre-autres.

« Fort de ce qui précède, la CONASYSED appelle l’ensemble des enseignants à la vigilance et en même temps à une mobilisation massive en observant scrupuleusement le mouvement de grève illimité lancé depuis 11 avril 2011. Le respect, la défense et la préservation de nos acquis est à ce prix », a appelé Fridolin Mvé Messa.

Poursuivant, il conclu que « dans le but de trouver une issue favorable et définitive à cette crise qui n’a que trop duré, la CONASYSED interpelle le Président de la République, garant des Institutions et de la cohésion sociale à s’impliquer personnellement dans la résolution de cette crise ».

Neuf syndicats représentant plus de 12000 enseignants constituent la CONASYSED.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES