spot_imgspot_img

Le CTA de Makokou en proie aux difficultés de couverture de la province

Le centre de traitement ambulatoire (CTA), spécialisé dans le suivi des personnes vivant avec le VIH/SIDA, est en proie à des difficultés de couverture sanitaire de la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est), consécutives au manque de moyen roulant et à un déficit de personnel.

Ce centre de traitement contre le sida manque de psychologue, d’assistante sociale pour le suivi psychologique des personnes vivant avec le VIH et d’une voiture pour sillonner cette vaste province afin d’atteindre les malades disséminés dans les villages de quatre départements que compte cette région.

Le responsable de ce CTA, Dr Luc Bitéghé, souhaite que les des conventions signées avec certains organismes nationaux et internationaux, dont la Croix-Rouge gabonaise en pleine restructuration, aboutissent afin de pallier à ces manquements.

La maladie du sida n’épargne aucune province du Gabon où le taux de prévalence a tout de même enregistré une sérieuse baisse. Il est passé de 8,1 à 5,7%.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES