spot_imgspot_img

Gabon : Ali Bongo se prononce sur l’évacuation sanitaire de Mba Obame

Au cours de la conférence de presse ayant suivi, le 1er juin 2011, le conseil des ministres délocalisé de Koulamoutou, le président de la République du Gabon, Ali Bongo Ondimba, a déclaré que l’opposant André Mba Obame, président autoproclamé du Gabon, visé par une procédure de justice mais qui souhaite une évacuation sanitaire à l’étranger, doit respecter les procédures s’il veut sortir du Gabon. «Des procédures existent dans notre pays pour tous ceux doivent être dits évacués sanitaires. Ça n’a rien de nouveau», a laissé entendre Ali Bongo.

Interrogé par le journaliste Yves-Laurent Ngoma, correspondant au Gabon de Radio France internationale (RFI), lors de la conférence de presse ayant suivi le conseil des ministres délocalisé de Koulamoutou, le 1er juin dernier, le président gabonais Ali Bongo Ondimba a donné son point de vue au sujet du besoin d’évacuation sanitaire de l’opposant André Mba Obame, victime d’une «sciatique paralysante et hyperalgique» qui a poussé son avocat à introduire une requête auprès du Procureur de la République en vue de le faire soigner à l’étranger.

Yves Laurent Ngoma (RFI) : «L’un de vos opposants est malade : André Mba Obame, pour ne pas citer son nom. Il est sur un fauteuil roulant pour, dit-il, un problème de nerf sciatique. Il demande de pouvoir sortir du pays pour aller se faire soigner à l’étranger. Il s’avère qu’il est frappé d’une mesure d’interdiction de sortir du territoire national et, il est l’objet d’une procédure judiciaire. Monsieur le président, pour des raisons humanitaires, allez-vous user de votre pouvoir de chef suprême de la magistrature pour le laisser sortir du pays où allez-vous plutôt lui conseiller de se soigner au Gabon où il a bel et bien été diagnostiqué malade ?»

Ali Bongo Ondimba : «Monsieur André Mba Obame est un citoyen gabonais, avec les mêmes droits que tous. Je ne vais pas m’immiscer, moi, dans les procédures qui sont en cours, le regardant. C’est son affaire avec la justice de son pays. Il a souvent manifesté le plus grand respect pour les institutions de son pays. Nous pensons qu’il serait bon qu’il continue dans cette voie là : manifester le plus grand respect pour les institutions de son pays.
Il y a des procédures dans notre pays en ce qui concerne le constat de l’état de santé de chacun. Et il existe des procédures pour tous ceux doivent être dits évacués sanitaires. Ca n’a rien de nouveau. Ce sont des choses qui existent. Donc, rien de plus facile de faire constater par ceux dont c’est le métier l’état de santé de monsieur André Mba Obame.
Je n’ai pas d’autres commentaires à faire si ce n’est de dire que j’ai entendu comme tout le monde et lu comme tout le monde tout ce qui a été dit à cet effet. J’ai même entendu qu’il a été victime d’un empoisonnement et je me dis, puisqu’il est très entouré, il doit certainement rechercher dans son entourage, s’il y a empoisonnement comme disent ses médecins et avocats, qui en est l’auteur. Tout ce que je peux dire, c’est que la justice de notre pays est la même pout tous et que chacun de nous a lutté pour être dans un Etat de droit qui reconnait les mêmes droits et les mêmes devoirs pour chacun. Il n’y a pas de citoyen supérieur à d’autres.»

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,852FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES