spot_imgspot_img

Sit-in des enseignants privés de la PIFE devant le gouvernorat à Franceville

1200 enseignants privés de la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE) ont organisé mercredi un sit-in devant le gouvernorat à Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du Gabon.

Les manifestants entendaient protester pour avoir été écartés du bénéfice de la PIFE au titre de l’année 2011.

Nombre d’entre eux ont en effet été surpris de constater que leurs noms ne figuraient pas sur la liste des ayants-droits, mais plutôt sur celle des dossiers rejetés, faute d’informations sur la situation administrative de l’enseignant ou pour cause d’erreurs sur le numéro matricule.

Même le directeur d’académie provinciale du Haut-Ogooué, Gaston Kantoubou, figure sur la liste des enseignants privés de la PIFE, qui comprend également plusieurs moniteurs, quelques enseignants du secondaire et très peu de personnel de l’administration.

A l’issue d’une rencontre avec le gouverneur du Haut-Ogooué, Bertrand Moundounga, les plaignants ont dressé une liste qui a été envoyée à Libreville pour une éventuelle réparation.

Le directeur de Cabinet du ministre de l’Education nationale aurait reconnu en effet que 4.000 enseignants se trouvaient dans la même situation sur toute l’étendue du territoire national.

Ceux en poste dans le Haut-Ogooué concernés par le problème se sont donné rendez-vous le 13 juin prochain à Franceville pour se rendre compte de l’évolution du dossier, une véritable patate chaude à quelques jours des examens de fin d’année.

Dans un communiqué rendu public le 25 mai dernier à Libreville, le ministère gabonais du Budget, des comptes publics (…) a annoncé que le gouvernement avait débloqué 15 090.240.00 FCFA pour payer la PIFE au titre de l’année 2011.

Le communiqué précisait que seuls les enseignants affectés aux ministères des Affaires sociales, de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Jeunesse et sports ont droit à la PIFE.

Sur 19321 enseignants tous départements ministériels confondus recensés, 14.688 ont été jugés éligibles à la PIFE par le ministère du Budget, qui a rejeté 4633 dossiers pour doublons, matricules erronés ou non renseignés, nationalité incompatible, position incompatible ou encore pour des problèmes d’état-civil, indique le communiqué.

L’institution d’une prime d’incitation à la fonction enseignante a été obtenue à la suite d’une longue grève de la Convention nationale des syndicats des enseignants du secteur éducation (CONASYSED) qui avait paralysé le système éducatif national pendant plus de six mois lors de l’année scolaire 2008-2009.

Payable une fois l’an, le montant de la PIFE varie en fonction de la catégorie de l’enseignant dans la fonction publique.

Il est de 100 000 FCFA pour les enseignants des catégories A1 et A2, 80.000 F.CFA pour ceux de la catégorie B et à 60.000 FCFA pour la catégorie C.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,851FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES