spot_imgspot_img

Gabon : 71 millions d’euros de plus pour l’axe Libreville-Paris

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo, et le Premier ministre français, François Fillon, qui effectuait sa première visite au Gabon, ont supervisé le 16 juillet à Libreville, la signature de deux accords dans les secteurs de l’énergie et de l’environnement. Estimés à 71 millions d’euros, ces conventions portent sur la construction d’un réseau interconnecté d’électricité dans la province du Woleu Ntem (Nord) et l’attribution du périmètre de reboisement de la Mvoung, pour la revalorisation des plantations d’Okoumé existantes et le renouvellement de nouvelles plantations de bois d’œuvre.

L’axe Libreville-Paris a pris nouveau tournant à l’issue de l’entretien, le 16 juillet à Libreville, entre le président gabonais Ali Bongo et le Premier ministre français, François Fillon, qui effectuait sa première visite au Gabon. En effet, les deux hommes ont supervisé la signature de deux accords de coopération économique dans les secteurs de l’énergie et l’environnement.

Le premier accord a été signé entre la société ETDE, filiale du groupe Bouygues, et le ministre gabonais de l’Energie, Régis Immongault, pour un montant de 48 millions d’euros. Il porte sur le développement de la phase II du réseau interconnecté du Woleu Ntem (Nord). ETDE sera en charge d’installer un réseau de lignes à haute tension en zone rurale et de déployer des liaisons de fibres optiques. Ce projet concerne 110 villages (6 700 foyers). La phase I de ce projet d’électrification avait l’objet d’un contrat signé à l’occasion de la dernière visite au Gabon du Président Nicolas Sarkozy en février 2010.

Le deuxième contrat, d’un montant de 23 millions d’euros, a été signé entre le ministre gabonais des Eaux et Forêts et LIGNAFRICA, une joint-venture entre les groupes industriels forestiers français Rougier et Cassagne, et Forêt Ressources Management, un cabinet français d’ingénierie forestière. Il porte sur la gestion et le développement du Périmètre de reboisement de la Mvoum (PRM). Ce territoire couvre 39000 hectares à 70 km de Libreville, dont environ 14000 ha de plantations arrivant à maturité qui seront mises en exploitation au cours des 25 prochaines années. Durant cette période, 6000 ha supplémentaires seront plantés portant à terme la plantation à 20.000 hectares.

«Le projet, qui s’appuie sur les meilleurs critères du développement durable, permettra de déployer une industrie moderne de transformation des petits bois d’œuvre au Gabon en optimisant l’utilisation de la matière ligneuse. En aval, une usine spécifique de transformation des okoumés de petit diamètre sera installée à proximité du PRM. En amont, un programme de recherche appliquée aux plantations forestières en zone tropicale sera développé avec des travaux axés sur l’amélioration génétique du matériel végétal», ont expliqué les deux partenaires. Le gouvernement gabonais va apporter un soutien financier en prenant 15% du capital de la future société gabonaise en charge de la gestion et du développement du PRM.

Par ailleurs le projet est multi-facette : plantation et recherche et développement (clonage d’okoumés), protection de l’environnement (reboisement, valorisation des déchets) ; industrialisation (transformation locale d’okoumé). Il contribuera à créer 400 emplois permanents.

D’un montant global de 71 millions d’euros, ces investissements visent respectivement à promouvoir le développement de l’arrière-pays en le dotant des infrastructures socio-économiques nécessaires à la création de nouveaux pôles de croissance pour l’économie locale, et répondre à la politique mise en place depuis 2010 par Ali Bongo pour doter le Gabon d’une véritable industrie forestière, afin d’apporter plus de valeur ajoutée localement avant exportation et favoriser la création de richesses pour le Gabon et d’emplois qualifiés.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,855FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES