spot_imgspot_img

Quarante jeunes déscolarisés sélectionnés pour des formations qualifiantes à Port-Gentil

Quarante jeunes (filles et garçons) sur plus de trois cents déscolarisés ont été retenus à Port-Gentil (sud-ouest) pour suivre la deuxième session de formation courte et qualifiante en alternance organisée par projet Appui à la formation professionnelle (AFOP) sous l’égide de la direction générale de l’insertion et de la réinsertion du ministère de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle.

Ces quarante jeunes ont été retenus jeudi au terme d’une mission de la direction générale de l’insertion et de la réinsertion dans la capitale économique du Gabon, après un appel lancé aux jeunes déscolarisés par le directeur du Centre de formation professionnel et de perfectionnement de Port-Gentil.

Selon la directrice générale de l’insertion et de la réinsertion, Olga Mamfoumbi, une quarantaine a été retenue en raison du nombre limité des places et que les autres attendront une prochaine opportunité de ce projet.

Agés de 16 à 25 ans et ayant un niveau d’études compris entre le CM2 et la troisième, les quarante jeunes formant cette deuxième session passeront quatre mois entre le centre et les entreprises partenaires. Ils seront formés comme chaudronniers ou comme ferrailleurs.

Le projet AFOP a été mis en place par le gouvernement gabonais et est financé par l’Union européenne (UE) pour l’insertion et la réinsertion des jeunes déscolarisés.

Une première session de six mois à Port-Gentil, regroupant au départ vingt-huit stagiaires, s’est achevée au mois de mars 2011 et a consacré, après deux abandons, vingt-six jeunes formés comme ferrailleurs et carreleurs.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,865FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES