spot_imgspot_img

Le fumage de poisson, activité principale des femmes à Cocobeach

Les femmes, compagnes des pêcheurs installés au village des pêcheurs de Cocobeach, s’activent de plus bel, à l’activité de séchage du poisson, en complément à leurs époux qui eux, ont le devoir de ravitailler les fumoirs avant l’étape de la vente.

Autrefois réservé aux hommes, l’activité de séchage et de fumage de poisson à grande échelle qui se pratique au village des pêcheurs de Cocobeach se trouve actuellement entre les mains de femmes.

Très habiles, ces femmes passent au fumoir différentes variétés de poisson. Chacune nécessitant une certaine durée bien déterminée.

Pauline N, de nationalité camerounaise, une des plus anciennes du village explique le procédé.

« Cette activité est assez compliquée. Il faut avoir assez de bois pour faire fumer tout ce que l’on a mis sur les fumoirs, sinon le poisson se détériore. Parmi les différentes variétés de poisson que nous avons, c’est la sardine qui nous donne plus de travail. Elle met plus de jours au fumoir que le reste, et s’il y a mille poisson, il faut toucher et retourner les mille, sans quoi c’est peine perdue. La durée varie entre 3 et 5 jours pour avoir du produit fini. Et le palétuvier reste le bois le plus approprié pour le fumage du poisson. Or celui est strictement interdit à l’exploitation », a-t-elle expliquée.

Notons que le palétuvier fait partie des espèces végétales protégées et sert à la reproduction de certaines espèces halieutiques.

Signalons que cette activité de séchage et de fumage de poisson qui permet aux consommateurs d’avoir du bon poisson sur le marché ne se fait pas sans heurts.

« Le travail que nous faisons est aussi dur que celui des hommes qui vont à la pêche. Nous sommes confrontés à la fumée, à la chaleur et notre santé finie par prendre un coup à la longue. Nos yeux qui restent pendant plusieurs heures exposés à la fumée », a déclaré Pauline, avant d’exprimer malgré tout sa fierté d’être aujourd’hui engagée dans une activité qui lui permet d’être autonome et qu’elle transmet à d’autres jeunes femmes de la localité.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,851FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES