spot_imgspot_img

Les rebelles se heurtent à une résistance acharnée à l’aéroport de Tripoli

Charles Onians
Agence France-Presse
Tripoli

La route vers l’aéroport international depuis Tripoli est devenue un terrain d’affrontement entre rebelles qui la contrôlent et forces pro-Kadhafi qui opposent une résistance acharnée.

«Nous sommes ici à l’aéroport depuis quatre jours», lance fièrement un rebelle Ahmed Mehdi. Au même moment, tout près de lui une roquette vient de s’abattre incendiant une voiture.

Sur le tarmac de l’aéroport trônent toujours majestueusement les luxueux jets privés de Mouammar Kadhafi, visiblement épargnés par les tirs alors qu’à côté on devine les restes d’un airbus de la compagnie Afriqiya.

Après la prise du quartier général de Kadhafi à Tripoli des poches de résistance persistaient dans la ville et jusque sur la route de l’aéroport.

Pour les insurgés ce sont avant tout des tireurs isolés, fanatiques, prêts à se battre jusqu’à la fin et à ne lâcher les armes que quand ils seront éliminés.

Des immenses portraits de Mouammar Kadhafi sont déchiquetés. Des lambeaux jonchent le sol alors qu’un enfant se hisse à la corde pour retirer d’un bâtiment de l’aéroport le drapeau vert du régime, désormais honni.

La route de 25 kilomètres vers l’aéroport est devenue un véritable parcours du combattant avec des points de contrôle imprévisibles, des rebelles qui vous dirigent dans un sens ou l’autre, vous mettent en garde contre des tireurs isolés ou des roquettes.

«L’aéroport n’est pas endommagé mais la route n’est pas sécurisée», reconnaît Mehdi.

«Nous avons fait prisonniers de nombreux combattants africains quand nous sommes arrivés. Nous avons également pris cinq Serbes se présentant comme des ouvriers du bâtiment mais nous soupçonnons qu’ils étaient en fait des snipers pro-kadhafi», a-t-il raconté.

Mais pas question pour le moment de voir les prisonniers, «il faut que l’enquête soit terminée».

Arabi Moustapha a pour difficile tâche de sécuriser la zone autour de l’aéroport. «Quand ils (les pro-kadhafi) nous tirent dessus des Grad et des Katyoucha nous répliquons par moment avec d’autres Grad», précise-t-il.

Il a indiqué que le directeur de l’aéroport avait félicité les rebelles de leur prise de l’aérogare et s’est engagé à leur rétablir dès que possible l’eau et l’électricité.

«Nous voudrions que cela soit prêt demain, mais nous n’avons pas le choix, c’est notre mission», déclare M. Moustapha.

La direction des rebelles encourage ceux qui peuvent à retourner travailler, notamment les contrôleurs aériens, mais pour le moment, l’aéroport est loin d’être un lieu de travail accueillant, sauf pour ceux ayant une arme ou une expérience médicale.

M. Moustapha explique que les rebelles ont trouvé une immense cache d’armes non utilisées, enterrée dans le sable. Elle contenait notamment des mortiers, 1000 roquettes Grad et trois camions permettant de tirer des missiles.

Sur le tarmac étrangement calme, Mohammed Akram, un ingénieur aéronautique, devenu combattant rebelle, est heureux de nous montrer deux des jets privés de Mouammar Kadhafi. Des Airbus A340 et A300 qui à l’intérieur ressemblent «à des hôtels sept étoiles», selon lui.

«Il y a des salles de bain avec des robinets en or, des chambres, des bureaux, une cuisine, etc.», explique-t-il, alors que les avions sont aujourd’hui ornés d’autocollants vert, noir et rouge, aux couleurs de la révolution.

Dans la salle où les voyageurs récupéraient leurs bagages, les rebelles ont installé un hôpital de campagne pour soigner les combattants blessés.

Un médecin épuisé dort sur un tapis roulant, tandis qu’à côté un rebelle, blessé par balle à la jambe, se fait opérer.

D’autres blessés sont attendus, explique un médecin, Abdallah, alors que les combats pour une Libye complètement libérée de Mouammar Kadhafi font encore rage.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,849FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES