spot_imgspot_img

Les activités 2012 du Secrétariat exécutif de la Comifac planifiées

Le secrétariat exécutif de la Commission des Forêts d’Afrique centrale (Comifac) s’est réuni dernièrement au Cameroun, afin de planifier les activités de l’année 2012.

Selon l’organe de communication de la Commission des Forêts d’Afrique centrale (Comifac), plus de quinze représentants des partenaires de cette organisation, ont récemment pris part, au Cameroun, à un atelier cet atelier de planification des activités de l’année 2012. L’objectif était d’identifier et de convenir d’un plan de travail des activités du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC au titre de l’année 2012.

La cérémonie d’ouverture avait été présidée par Mr Raymond MBITIKON, Secrétaire Exécutif de la COMIFAC qui a relevé que l’année 2012 est une année chargée pour la COMIFAC. Parmi les événements majeurs attendus cette année, figurent la conférence de RIO+20, le 3ème Sommet des Chefs d’Etats de la sous-région, la fin du mandat de la facilitation canadienne du PFBC, la réhabilitation du siège de la COMIFAC, le suivi de mise en œuvre des résultats de la COP 17 climat de Durban et la fin du 1er mandat du Personnel statutaire de la COMIFAC.

A cet effet, le Secrétaire exécutif a demandé aux participants de planifier uniquement les actions prioritaires pour lesquelles les ressources sont mobilisables. Il a terminé ses propos en souhaitant plein succès aux travaux. Après le mot de circonstance, les travaux se sont poursuivis par une revue de l’Etat d’avancement de la mise en œuvre du PTA 2011. Il ressort que celui-ci a été exécuté à hauteur de 63 %. Ce pourcentage moyen s’explique entre autres par le fait que certaines activités n’étaient pas directement redevables au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC et par les difficultés de mobilisation de ressources financières. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, le Secrétaire Exécutif a martelé : « Je vous recommande d’inscrire en priorité les produits auxquels nous sommes directement redevables afin de mieux situer les résultats.

Il nous faut savoir exactement qui fait quoi ». Après avoir fait un exposé sur les priorités du Secrétariat Exécutif en 2012, Mr Martin TADOUM, Secrétaire Exécutif Adjoint a demandé aux différents partenaires de présenter leurs appuis apportés en 2011 et ceux envisagés au cours de 2012. Une matrice d’activités a été proposée aux partenaires aux fins de planification commune. Chaque composante a été passée en revue et a permis de réajuster certaines activités. Par ailleurs, contrairement aux planifications des années antérieures basées sur les activités, l’Atelier de MBALMAYO a été plus innovant du point de vue méthodologique. Afin de mieux évaluer les activités cette année, la matrice a été élaborée sur la base d’une planification axée sur les résultats. Les deux jours de l’atelier ont permis à tous les participants d’adopter la nouvelle matrice de planification. Aussi, une feuille de route a- t- elle été élaborée pour finaliser le travail amorcé.

Emma Raïssa Assengone

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES