spot_imgspot_img

Les employés de l’ex UPS seront reversés à la société IEG

Les employés de l’ex UPS seront reversés à la société Impact Environnement Gabon (IEG) et bénéficieront des mêmes facilités que ceux de Pérenco Gabon SA, mentionne un procès-verbal de conciliation signé vendredi dernier entre le gouvernement, représenté par le Garde des Sceaux, Ida Réténo Assonouet, et les entreprises IEG et Pérenco Gabon SA, dans la suite des négociations impliquant l’Exécutif, les entreprises pétrolières et certaines organisations syndicales du secteur pétrolier.

Sous la présidence du Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Ida Réténo Assonouet, le procès-verbal de conciliation du 8 novembre 2011 sanctionnant les négociations Gouvernement-Onep et de son extrait contenu dans l’accord conclu par Pérenco et la société Impact environnement Gabon (IEG) a été paraphé dans l’après-midi de vendredi écoulé. La signature de la convention s’est faite par les responsables des entreprises pétrolières et les syndicats de la corporation dont Pérenco Gabon SA,IEG, ONEP et l’UPEGA sous le contrôle des représentants des ministres du travail, de l’emploi et de la prévoyance sociale, des Mines, du pétrole et des hydrocarbures.

Le procès verbal de conciliation paraphé par les différentes parties est le couronnement des discussions entamées depuis un certain temps entre les représentations des entreprises spécialisées dans les métiers des hydrocarbures et le Gouvernement de la République gabonaise. Ces accords ont débouché sur des mesures alternatives ayant trait au transfert des travailleurs de la société Impact environnement Gabon (IEG), ressortissants de la société UPS vers la société Pérenco Gabon SA. Grâce à ces closes, les employés qui auraient pu perdre leurs emplois du fait de l’externalisation de l’activité de forage et de work over par Pérenco Gabon SA n’ont pas été licenciés. En paraphant ce procès verbal, les parties présentes se sont appuyées sur les travaux antérieurs dirigés par les représentants de la Garde des Sceaux en novembre dernier.

La séance de travail qu’avait présidée M. Moukagni Iwangou et Mme Judith Fernande Mangala permit de s’assurer que la classification virtuelle des employés IEG ex UPS dans la grille des salaires Pérenco de 2008 et les mesures incitatives proposées aux ouvriers, grâce notamment à une simulation faite par l’Union pétrolière gabonaise (UPEGA) de concert avec les sociétés Pérenco et IEG permettrait aux travailleurs de conserver leurs emplois. Dans ledit procès verbal de conciliation, il ressort qu’à partir de la grille applicable au secteur forage ; un reclassement virtuel fait en 2008 au sein de la société Pérenco garanti à chaque employé concerné par ledit transfert. A propos, des rémunérations globalement plus favorables à celles auxquelles ils auraient pu prétendre à Pérenco ont été constatées. Lesquelles revalorisations des salaires ont été négociées par les travailleurs de la société IEG et s’inscrivaient dans le droit fil des acquis obtenus par les travailleurs ayant bénéficié du droit à conserver leurs emplois.

Cette phase importante des travaux ayant précédés le paraphe dudit procès-verbal de conciliation a été couronné des mesures incitatives importantes. Parmi celles-ci on note entre autres, l’engagement pris par l’entreprise Pérenco de maintenir ses relations contractuelles avec IEG pour le forage et le work over tant qu’il y aura de l’activité. Aussi, la société Pérenco s’engage à confier à IEG la gestion complète des activités de forage et de maintenance de ses RIG sur lesquels cette dernière intervient. Cela dans l’optique d’aider Pérenco à se développer dans les activités de forage et de work over pour que l’entreprise IEG en présente les capacités et que ses offres commerciales soient compétitives. Dans ce sens, l’entreprise Pérenco s’est engagée à faciliter à la société IEG l’accès aux nouveaux marchés des contrats de service de forage et de work over liées à ses opérations. Que ce soit en relation directe ou avec d’autres intervenants dans la mesure où IEG se développe pour accéder à ces marchés.

Au plus tard en fin mars, Pérenco étudiera, de concert avec l’Onep et IEG, le cas des employés IEG travaillant sur les installations pétrolières dans le cadre de la politique de développement durable de Pérenco, à des postes organiques de Pérenco en vue de leur transfert au sein de ladite entreprise (Pérenco) après validation d’accord parties. Outre ces mesures incitatives, l’entreprise Impact environnement Gabon s’engage à entreprendre tout contact utile avec les assureurs afin d’étudier les modalités de couverture des travailleurs face aux maladies. Le paiement des sommes dues aux 8 travailleurs de l’ex UPS qui avaient refusé de signer leur contrat individuel de travail avec IEG a été garanti.

Pour préserver la paix sociale, Pérenco et IEG ont décidé d’attribuer un bonus d’un montant global de trois cent un millions sept cent quarante cinq mille deux cent quarante cinq millions deux cent cinquante trois mille deux cent quatre vingt quinze francs CFA (301.745.295 FCFA), reparti pour cent quarante cinq millions deux cent cinquante trois mille deux cent quatre vingt quinze FCFA (145.253.295) au profit de 55 travailleurs ex-UPS ayant acquis droit à transfert. Notons que les sociétés Pérenco et IEG se sont engagées à gratifier à titre exceptionnel et uniquement au titre de l’année 2012 à l’ensemble des travailleurs une revalorisation de 5% de leurs salaires bruts, soutenue à hauteur de 2% par Pérenco et de 3% par IEG.

Sidney Mbina

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES