spot_imgspot_img

Le Gabon désormais membre à part entière de l’Iso

Le Gabon, via l’Agence de Normalisation de Transfert de Technologies (ANTT) part du statut de « correspondant » pour intégrer désormais ‘’le comité membre’’ de l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO).

Depuis janvier, le Gabon, par le biais de l’Agence nationale de transfert de technologies (ANTT), est devenu membre à part entière de l’Organisation internationale de normalisation (ISO). Une évolution qui lui a permis de quitter le statut de ‘’correspondant’’ dans lequel il était classé jusque-là. ISO est une organisation internationale de normalisation composé de représentants d’organisation nationales de normalisation de plusieurs pays. Cette organisation a pour but de produire des normes internationales dans les domaines industriels et commerciaux. Elle est utile aux organisations industrielles et économiques de tout type, aux gouvernements, aux instances de réglementation, aux dirigeants de l’économie, aux professionnels de l’évaluation de la conformité, aux fournisseurs et acheteurs de produits et de services.

En effet, avec son nouveau statut de ‘’membre du comité’’, l’ANTT à le plein droit, au même titre que les Etats Unis et les autres pays membres, de voter, participer aux travaux techniques et accéder à la base de donnée élaborée par ladite organisation internationale. Or, quand elle était sous statut de correspondant, elle ne bénéficiait pas de certains avantages, à l’exemple du droit de vote lors des assemblées générales. ‘’En intégrant totalement cette organisation, le Gabon aura plusieurs avantages. Car l’Iso assure à ses pays membres dont l’ANTT fait parti, le soutien administratif et technique, coordonne le programme décentralisé d’élaboration des normes et procède à leur publication’’, souligne le directeur général de l’Agence de normalisation du Gabon, Tidzani Malem. Par ailleurs, estime t-il, l’intégration du Gabon va permettre au secteur public de travailler davantage tout en tenant compte des besoins du privé. Selon ses explications, l’ISO sert de pont entre les deux secteurs. Autrement dit, le public élabore les règlements techniques à la demande du secteur privé et même des organisations non gouvernementales.

‘’Tous, travaillons en étroite collaboration afin de parvenir à mettre des produits de qualité sur le marché national et international. Or, pour prétendre accéder au marché mondial, il faut respecter les normes en vigueur. Et c’est l’Iso qui est actuellement le premier producteur universel en matière de norme’’, ajoute ce dernier. Ainsi, déclare-t-il, l’ANTT a un programme annuel d’élaboration de normalisation, mais le programme de l’année en cours est en instance d’adoption. Ce programme de normalisation concerne plusieurs secteurs d’activités, particulièrement, l’agroalimentaire, le tourisme, le bâtiment et les travaux publics. C’est d’ailleurs, grâce à ce respect de norme que le secteur touristique a connu un essor non négligeable à travers la classification des hôtels et restaurant à Libreville. Cette opération a permit d’attribuer les étoiles aux hôtels et les fourchettes aux restaurant selon un certain standing qui répond aux normes internationales.

En définitive, il est évident qu’aucun pays ne peut désormais participer au commerce mondial sans prendre en compte les exigences de qualité et de norme. Donc, il est primordial d’offrir à la population des produits et des services de qualité garantissant leur santé et leur sécurité.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES