spot_imgspot_img

Une mission humanitaire gabonaise à Brazzaville

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a dépêché mardi une mission humanitaire conduite par le ministre de la santé, le professeur Léon Ndzouba qu’accompagnent des médécins, des chirurgiens et autres spécialistes ainsi qu’un chargement important de matériel médical et de produits pharmaceutiques, afin de venir en aide aux populations, suite à la catastrophe survenue dimanche dernier Brazzaville, la capitale du Congo voisin, indique un communiqué de la présidence gabonaise parvenu mercredi à l’AGP.

« (… ) Ne pouvant demeurer insensible à cette tragédie qui frappe les membres de la communauté bantu a dépêché ce jour (mardi, ndlr) pour venir en aide aux populations de Brazzaville une mission humanitaire conduite par le Pr Léon Nzouba, ministre de la Santé qu’accompagnent des médecins, chirurgiens et autres spécialistes ainsi qu’un chargement important de matériel médical et de produits pharmaceutiques’’, souligne le communiqué.

Selon le texte, le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a eu un entretien téléphonique avec son homologue congolais, Denis Sassou Nguesso au cours duquel il a été informé des circonstances de ce tragique accident.

« Le chef de l’Etat gabonais a tenu à réitérer au nom du peuple gabonais, toute sa compassion et sa solidarité à l’endroit de son homologue et du peuple frère du Congo », a dit Ali Bongo Ondimba, saisissant l’occasion de renouveler ses sincères condoléances aux familles des victimes, ainsi que son soutien moral aux blessés et aux nombreux sans abri.

Au terme de l’entretien entre les deux présidents, poursuit le communiqué, l’hôpital des instructions des armées Omar Bongo Ondimba a été retenu en raison de sa proximité et de son expertise, pour accueillir les grands blessés dont l’évacuation sanitaire sera décidée par les autorités congolaises.

Dimanche dernier, un dépôt d’armement localisé au quartier Mpila (nord de Brazaville) a explosé à la suite d’un incendie, dû à un court-circuit causant la mort de près de 200 personnes et fait plus de 1300 blessés, selon dernier bilan officiel.

En 2010, le Gabon avait manifesté sa solidarité à Haïti au lendemain du puissant séisme qui avait ébranlé ce pays en apportant une aide financière.

Le Japon qui avait été également frappé en 2011 par un séisme et un tsunami a reçu un aide des autorités gabonaises.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES