spot_imgspot_img

Le système fiscal gabonais est passé au peigne fin

Une réunion d’évaluation du système fiscal gabonais est organisée lundi à Libreville par le ministère de l’Economie, de l’Emploi et de Développement durable afin d’assainir le système fiscal gabonais. Mardi 17 avril 2012 | 09:25 UTC CommentairesImprimerEnvoyer
Dans l’optique de la modernisation du système fiscal, cette rencontre permettra de trouver le juste équilibre entre la fonction budgétaire et la fonction économique et sociale de l’impôt.

Le ministre gabonais de l’Economie, de l’Emploi et du Développement durable, Luc Oyoubi, a indiqué que le système fiscal semblait répondre de moins aux exigences de la politique fixée par le gouvernement de s’interroger sur la pertinence et l’efficacité des incitations fiscales actuelles.

L’examen doit aussi porter sur l’évaluation de l’organisation de l’administration fiscale et douanière au Gabon, l’inventaire des prélèvements légaux et illégaux, ainsi que leur impact sur la compétitivité des entreprises hors pétrole.

Pour M. Oyoubi, « toute proposition qui ira dans le sens d’une amélioration du système fiscal doit être encouragée ».

Selon lui, toutes les pistes pourront être explorées pour alléger le poids des prélèvements obligatoires et rendre attractif le cadre fiscal, en sécurisant les recettes fiscales de l’Etat, et donc pérenniser la mobilisation de ses ressources propres.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES