spot_imgspot_img

Aide : le Gabon dans le collimateur de l’ITIE

L’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) a donné un ultimatum au Gabon pour se conformer à ses méthodes d’évaluation. Libreville a jusqu’à la fin de 2012 pour réagir, sous peine d’exclusion.

Le Gabon a jusqu’au 9 décembre pour éviter d’être exclu de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), une organisation lancée en septembre 2008 dont la mission est de s’assurer que les fonds alloués aux pays en développement sont autant que possible consacrés à la réduction de la pauvreté. Contrairement aux exigences de l’Iati, le dernier rapport annuel du Gabon n’évoquait que des données datant de… 2006 !

La Guinée équatoriale a déjà été exclue de l’organisation, ce qui a suscité la méfiance des bailleurs de fonds et contribué à la dégradation de l’image du pays.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES