spot_imgspot_img

9 jours de promotion culturelle dédiée à la 12ème législature gabonaise

Le Cercle de création de révolution artistique (CCERA) organise depuis hier à l’Assemblée nationale un salon artisanal dédié à la 12ème législature, en vue de faire la promotion et le développement de l’artisanat au Gabon. Cette manifestation se tient du 24 avril au 02 mai

En partenariat avec l’Assemblée nationale, le Cercle de création de révolution artistique (CCERA) organise pendant neuf jours un salon artisanal en l’honneur de la 12ème législature gabonaise. Ce salon a pour objectif de faire la promotion et le développement de l’artisanat gabonais. En effet, selon le secrétaire général du CCERA, M. Innocent Akoma Ollame, le cadre choisi par sa structure est lié au fait que les artistes ne bénéficient pas à ce jour d’un cadre approprié pour organiser ce type de manifestation. C’est en principe une pléiade d’artistes composés essentiellement de sculpteurs, des peintres, des couturiers et bien d’autres qui prennent part à cet évènement. Chacun dans un registre qui lui sied, avec un talent qui n’est plus à présenter, a mis à la disposition du public un produit de qualité. Ces créateurs composés exclusivement de nationaux et en partie de femmes ont la ferme intention de révolutionner l’art culturel gabonais à travers leurs produits. ‘’Le secteur de la culture demeure un domaine important capable de jouer un véritable rôle dans l’économie du pays. Chacun de nous dans son univers peut montrer ce que le Gabon a de mieux. C’est la perle des artistes gabonais qui prennent part à cette exposition, et le cadre choisi, la Maison du peuple, est un lieu tout indiqué pour interpeller les autorités sur notre situation. Nous sommes également capables d’apporter quelque chose en rapport avec la culture, tout en étant dans la vision émergente prônée par le président de la République’’, a indiqué le secrétaire général du CCRA, M. Innocent Akoma Ollame. Les exposants à cette foire ambitionnent de récidiver, mais dans d’autres sites tels que le Sénat, le Conseil économique et social…, dans l’objectif de faire la promotion de la culture gabonaise. Dans la même perspective, ces derniers souhaiteraient que l’Etat porte un regard particulier sur eux afin que les créateurs gabonais aillent de l’avant. Il faut dire que le Cercle de création de révolution artistique (CCRA) a été créé en 1998. La sortie officielle a eu lieu en janvier 2010. A ce jour, ce mouvement compte une cinquantaine d’expositions à travers l’Afrique et l’Europe. Il y a, entre autres, l’exposition universelle de Shangaî en 2010, les foires de Paris, de Bata, du Burkina Faso ainsi que du Cameroun.

Larson Koumba

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES