spot_imgspot_img

Panthères du Gabon: Les grands chantiers de Paulo Duarte

Paulo Duarte
Tout fraîchement installé à la tête de l’équipe nationale du Gabon, le technicien portugais Paolo Duarte, dont la marge de manœuvre s’avère être réduite, a du pain sur la planche avec en ligne de mire notamment une qualification pour la prochaine CAN 2013 en Afrique du Sud.

L’attente aura été longue. Les rumeurs et spéculations encore plus nombreuses quant au choix de l’homme qui devait prendre les rênes de l’équipe nationale du Gabon, les Panthères. Chacun y est allé de son petit commentaire sur la liste des probables successeurs de Gernot Rohr. Le nom de Jean-Pierre Papin fut d’ailleurs beaucoup susurré ces dernières semaines. Mais il s’agissait purement et simplement d’une rumeur. Comme c’est souvent le cas lorsqu’un entraîneur ou un sélectionneur est remercié par son employeur. Ou rompt son contrat.

Au final, c’est le Portugais Paulo Duarte, ancien sélectionneur des Etalons du Burkina Faso, éliminés au premier tour lors de la récente Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football, qui a été porté à la tête de l’équipe nationale pour une durée de deux ans. Mettant définitivement fin aux nombreuses inquiétudes qui commençaient à prendre forme dans les esprits des uns et des autres. Compte tenu des échéances à venir. Avec le début au mois de juin prochain des éliminatoires du Mondial Brésil 2014.Finies donc les interrogations et place au jeu ! Avec des délais assez courts suite au retard accusé par la Fédération Gabonaise football (FEGAFOOT) pour trouver un successeur au technicien Franco-allemand, le natif de Massarelos (Portugal) s’est donc vu accorder une mission tout aussi difficile que complexe. Celle qui consiste à qualifier le Gabon pour la prochaine édition de la CAN 2013, prévue pour se dérouler au pays Arc-en-ciel. Et pour y parvenir, le technicien lusophone devra dans une certaine mesure apporter de sa touche.

Ce qui passe nécessairement par une série de travaux au sein de l’équipe. Le brillant parcours des Panthères du Gabon (quart de finaliste) lors de la dernière CAN, n’étant que l’arbre qui cache la forêt. Celui qui cumulera également ses fonctions de sélectionneur avec celles de Directeur technique national (DTN) sait qu’il n’aura pas une marge de manœuvre assez large, et qu’il faudra parer au plus pressé en mettant sur pied une équipe compétitive, capable de rebondir après l’échec du Gabon contre le Mali en quarts de finale de la CAN 2012 que notre pays a organisé conjointement avec la Guinée-Equatoriale en janvier-février 2012. Et si l’équipe nationale du Gabon possède déjà une âme et un noyau, le principal pour Paulo Duarte serait de se servir dans un premier temps de l’héritage que lui a laissé son prédécesseur en termes de potentiel. Car, toute rupture avec ce cordon ombilical pourrait lui être fatale. On pense notamment aux joueurs comme Bruno Ecuélé Manga (Lorient), Pierre-Emerick Aubameyang (Saint-Etienne), Eric Mouloungui (OGC Nice) et autres Poko Biyogho, pour ne citer que ceux-là. Des joueurs sur lesquels le technicien portugais devrait s’appuyer pour façonner son groupe.

Il s’agirait pour le nouveau patron des Panthères d’apporter dans sa méthode de travail, un nouveau discours devant rameuter les troupes. Le but étant de ramener l’état d’esprit qui animait les coéquipiers de Daniel Cousin durant la dernière CAN. De la qualité de son travail et des résultats attendus (à court terme), dépendra aussi l’autorité qu’il devra incarner à la tête de l’équipe. Son poste de DTN devrait également lui permettre de se pencher un peu plus sur le sort réservé aux joueurs évoluant au sein du National-Foot. Qui, certes, n’est pas une référence en termes de qualité et de niveau, mais demeure tout de même la vitrine du football gabonais. Un sérieux nettoyage au sein de l’équipe s’impose aussi. Avec pour but de rompre avec les vieilles habitudes. Il serait temps aujourd’hui d’ouvrir les portes de l’équipe nationale aux plus méritants. Car, certains joueurs régulièrement appelés en sélection nationale ne donnent plus satisfaction. Et il est peut-être temps que l’on donne également l’opportunité à d’autres joueurs de faire leurs preuves. Au risque de retomber dans les mêmes travers du passé et récolter les résultats qu’on connaît déjà, les mêmes causes produisant naturellement les mêmes effets.

Fusher Edzang

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES