spot_imgspot_img

Plus de 200 gibiers saisis à Ntoum

Les éléments de la brigade de gendarmerie de Ntoum, chef-lieu du département du Komo-Mondah, à une quarantaine de km de Libreville, ont saisi une cargaison de plus de 200 gibiers, dont des espèces protégées, à bord d’un véhicule conduit par un conseiller juridique du ministère de l’Education nationale.

52 porcs-épics, 42 gazelles, 14 crocodiles, 11 singes mandrills, 4 singes mécaniciens, 8 chevrotins, 3 singes à nez blanc, 3 sangliers, un pangolin (pangolin géant), un tatou, un singe à queue de soleil (solatus)… étaient dissimulés dans des sacs de farine et recouverts d’une bâche.

Interrogé par les gendarmes, le conducteur du véhicule a indiqué que le gibier, qu’il acheminait sur Libreville, appartenait à une commerçante de viande de brousse.

‘’Un de mes cousins est venu me chercher pour me dire qu’il avait une course. Je ne savais pas de quoi il s’agissait. J’ai accepté. Je ne pouvais cracher sur la proposition qui m’a été faite : 200 000 FCFA pour acheminer le gibier sur Libreville’’, a expliqué le propriétaire du véhicule.

‘’Cracher sur ça par les temps qui courent, ça n’est pas possible, surtout que je suis entrain de préparer un retrait de deuil’’, a-t-il ajouté.

La commerçante, propriétaire du gibier, avait pris place à bord d’un autre véhicule, qui suivait à distance respectueuse, celui transportant son butin, certainement pour parer à toute éventualité.

Arrivée au poste de contrôle de Ntoum, elle s’est aperçue que le véhicule transportant sa marchandise était tombé dans les filets de la gendarmerie.

Interrogée à son tour par les gendarmes, la commerçante a indiqué que le gibier revenait d’Ayemé Bookoué, dans le département du Komo-Kango, où elle a séjourné deux semaines durant pour se ravitailler auprès des chasseurs locaux.

‘’Je suis partie pour préparer la rentrée scolaire de mes enfants quand j’ai appris que la chasse avait repris’’, a-t-elle déclaré, regrettant son acte.

‘’J’ai perdu beaucoup d’argent et je dois même encore aux chasseurs’’, a-t-elle ajouté.

Selon le code forestier en vigueur au Gabon depuis le 31 décembre 2001, la chasse est fermée sur toute l’étendue du territoire national, du 15 septembre au 15 mars inclus, afin de permettre aux effectifs animaliers de se reconstituer.

Pendant cette période, la délivrance de tous permis et licence de chasse et de capture, le transport et la commercialisation des produits de la chasse, la capture d’animaux sauvages vivants sont interdits sur le territoire national, a expliqué le chef de service de la brigade de lutte contre le braconnage, arrivé sur les lieux de la saisie.

Il a toutefois ajouté que les droits d’usage coutumiers des communautés rurales sont toutefois maintenus, pour assurer leur subsistance. C’est ainsi que la chasse est autorisée pour certaines espèces et la loi permet de prélever uniquement trois mâles adultes de la même espèce et quatre d’espèces différentes par jour et par chasseur.

Le code forestier interdit la chasse sans permis, la chasse dans les aires protégées, le non respect des normes de capture et d’abattage d’animaux, la poursuite, l’approche ou le tir du gibier à bord d’un véhicule terrestre, d’une embarcation ou d’un aéronef.

Il interdit également le survol à moins de 200 mètres des aires protégées, la chasse de nuit, avec ou sans engin éclairant, la battues au moyen de feux, de filets et de fosses, la chasse et la capture aux moyens de drogues, d’appâts empoisonnés, de fusils fixes et d’explosifs, la chasse à l’aide de piège métallique et de collets en câbles d’acier.

Les contrevenants sont passibles d’une peine d’emprisonnement allant de trois à six mois, assorties d’une amende de 100.000 à 10 millions de FCFA.

A compter de la date de fermeture de la chasse, les vendeurs de gibier vivant ou mort, les restaurateurs de viande de gibier et les taxidermistes disposent de quinze jours pour déclarer leur stock auprès des services compétents des eaux et forêts, a indiqué le chef de service de la brigade de lutte contre le braconnage.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES