spot_imgspot_img

Le personnel de santé de Ndougou à l’heure du renforcement des capacités pour lutter efficacement contre le paludisme

Les personnels de santé exerçant dans le département sanitaire de Ndougou bénéficient depuis ce lundi d’une formation axée sur les stratégies de lutte contre le paludisme. Le but visé étant de leur octroyer les armes nécessaires et efficaces en vue d’une meilleure prise en charge des cas de paludisme, cette maladie qui demeure la première cause de mortalité dans la région, voire dans tout le pays.

Ils sont au total trente-six(36) infirmières et infirmiers en service au département sanitaire de Ndougou, dont vingt-six(26) du centre médical de Gamba, huit (8) issus des huit (8) dispensaires de villages auxquels s’associent deux (2) agents des Affaires Sociales locales à suivre cette formation qui entre dans le cadre de la mise en œuvre du « projet d’appui à l’opérationnalisation du Département Sanitaire de Ndougou ».

Les participants auront à plancher sur treize (13) modules contenant chacun un exercice pratique permettant de jauger le degré de réception et d’assimilation des uns et des autres, sachant que ces différents modules de formation sont tous orientés vers une prise en charge efficace du paludisme en milieu hospitalier.

Selon les principaux conférenciers, le Dr Engone et Mme Barro, tous deux en service au Programme National de Lutte contre le Paludisme, le choix du département de Ndougou n’est pas fortuit, parce que représentant une zone endémique du fait de sa localisation géographique dans cette région entièrement située dans une zone très humide.

Pour les participants, cette formation arrive à point nommé. Et les nouvelles stratégies qui seront enseignées tout au long de ce séminaire permettront à coup sûr, d’inverser la courbe et arriver ainsi à éradiquer le paludisme dans la région, sachant que le département de Ndougou est classé parmi les régions du pays les plus frappées par le paludisme, en dépit de l’absence des statistiques récentes sur l’évolution de la maladie dans cette celle-ci.

« Nous ne pouvons que nous réjouir de cette formation qui va nous permettre de mieux lutter contre notre ennemi commun qu’est le paludisme. Comme vous le savez, le département de Ndougou est très touché par le paludisme et nous devons vraiment nous mobiliser, nous personnels de santé, pour mieux protéger les populations et par conséquent, nous devons utiliser des stratégies fiables, capables de stopper les ravages causés par cette maladie », a expliqué Annick Bouanga, infirmière assistante au centre médical de Gamba. Ce séminaire de formation va s’achever jeudi prochain.

Il est à signaler que ce projet de santé communautaire avait été initié en 2009 par le ministère gabonais de la Santé et financé conjointement par Shell Gabon et le Programme des Nations Unies pour le Développement(PNUD), à hauteur de 1 500 000 Dollars, pour une période de trois (3) ans.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES