spot_imgspot_img

Déploiement de la BGD dans le nord de la capitale

La Banque gabonaise de développement (BGD) a amorcé ce 7 août, une nouvelle étape de sa stratégie de développement et de rapprochement vers ses usagers. L’institution financière a en effet inauguré sa nouvelle et toute première agence hors du centre-ville de la capitale gabonaise.

Si la Banque de développement (BGD) compte des agences à Franceville, Port-Gentil, Oyem, Lambaréné, Tchibanga et Mouila, la capitale gabonaise où se concentre près de 50 % de la population totale du pays, ne comptait jusqu’ici qu’une seule agence de cette banque dont les activités concernent le financement des investissements, le crédit immobilier et de biens de consommation, les plan d’épargne logement et les plan d’épargne entreprise.

Dénommée agence Padouk et situé à Okala, dans le premier arrondissement de Libreville, une nouvelle agence de la BGD a été inaugurée le 7 août en présence de plusieurs autorités de la commune de Libreville. Notamment, le maire de l’arrondissement, Pierre Claver Mvelé, le gouverneur de l’Estuaire, Jacques Denis Tsanga et des opérateurs économiques de la zone. Il s’agit là de la matérialisation de l’une des résolutions du plan de redressement de la banque proposé par la direction générale, à la requête du gouvernement.

«C’est en effet la première fois que la Banque gabonaise de développement ouvre une agence hors du centre ville. Cet évènement est la matérialisation d’une stratégie totale qui vise en plus de l’optimisation de ses prestations dans le cadre de ses métiers traditionnels, une orientation de notre institution vers l’exercice de toutes les activités de Banque. La BGD entend donc se rapprocher de ses usagers dans l’accomplissement de sa mission de service public et de promotion économique et sociale», a déclaré M. Mouhessou, membre du conseil d’administration de la BGD.

Zone de développement et d’habitation en plein boum, le premier arrondissement de Libreville n’a pas manqué, par la voie de son édile, de se réjouir de cette implantation. «C’est pour moi un honneur de vous recevoir dans mon arrondissement dans le cadre du lancement de sa toute première agence autre que celle de »Libreville » qui se situe au sein du siège au centre-ville. Et la première graine est tombée dans le premier arrondissement, c’est dire que nous ne sommes pas premier par hasard. Car le hasard n’existe pas c’est dire que nous avons de l’avenir, le premier arrondissement avec ses atouts est en pleine effervescence (…) Nous avons besoin des structures comme la vôtre pour nous accompagner dans notre développement, nous n’aurons plus besoin d’aller vers ceux qui nous proposent des prêts avec des intérêts exorbitants», a clamé Pierre Claver Mvélé, le maire du premier arrondissement de la commune de Libreville.

Située entre Le Moulin de Pélisson et la station service Pétro Gabon, l’agence Padouk est dotée d’un cadre fonctionnel s’étalant sur une superficie de plus 100 m². Une équipe de 10 agents supervisés par un directeur y a été affectée qui s’occupera de tous les métiers de la BGD. Notamment, le financement des PME/PMI et de l’artisanat, le financement de l’agriculture et le financement des investissements lourds privés et publics.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES