spot_imgspot_img

Afric aviation et la Nationale régionale transport cognent aux portes du CTA

Afric aviation et la Nationale régionale transport, deux compagnies aériennes qui assurent la desserte intérieure du Gabon, sont soumises, selon des décisions n° 055 et 056, prises par le directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac), Dominique Oyinamono, au processus de certification.

Valable deux ans au Gabon et indispensable pour l’exercice lié à l’activité de transport aérien, les compagnies Afric aviation et la Nationale régionale transport sont actuellement soumises aux différentes étapes du processus qui donne droit à la délivrance d’un certificat de transporteur aérien (CTA) en République gabonaise.

«Le CTA, encore appelé permis d’exploitation aérienne, permet à l’Autorité de contrôler et de superviser continuellement la sécurité des services aériens assurés, certifie que l’exploitant est autorisé à exploiter des vols de transport aérien commercial», précise le Dominique Oyinamono sur le site de l’Anac.

Ce processus de certification comporte cinq phases qui se présentent comme suit :

la phase de pré-candidature ;
la phase de présentation officielle de la demande ;
la phase d’évaluation des documents ;
la phase de démonstration et d’inspection ;
et enfin la phase de délivrance du certificat.
Ces dispositions prises par l’Anac militent en faveur de l’amélioration de la sécurité aérienne dans notre pays. Elles interpellent les exploitants des compagnies aériennes du ciel national à plus de professionnalisme pour plus de sécurité dans ce domaine et sur la nécessité absolue de se conformer aux normes et recommandations de l’Oaci en la matière.

L’agence nationale de l’aviation civile du Gabon (Anac) est un établissement public à compétence nationale, doté d’une autonomie technique et de gestion, qui a été créé par l’État gabonais par la loi 005/2008 du 11 juillet 2008, remplaçant ainsi le secrétariat général à l’aviation civile et Commerciale (SGACC), première administration de l’Aviation civile gabonaise qui n’avait pas connu de modifications majeures depuis sa création en 1972. C’est un organe compétent en matière de politique aéronautique et de surveillance de l’aviation civile gabonaise. Elle veille à ce que les usagers bénéficie d’un niveau de sécurité élevé et à ce que les compagnies tendent vers un développement durable.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES