spot_imgspot_img

La compagnie aérienne La Nationale sevrée de vols

Caractérisée ces dernières années par des prestations en demi-teintes, voire catastrophiques, la compagnie aérienne Nationale Régionale Transport (NRT) a été rattrapée par ses démons et son permis d’exploitation n’a pas été renouvelé par l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac).

Selon un communiqué officiel de l’Anac, publié ce 28 août dans le quotidien Gabon Matin, la Nationale «a fait l’objet, conformément à la règlementation en vigueur, d’un audit de recertification pour le renouvellement de son permis d’exploitation arrivé en butée le 24 août 2012 à minuit. Les non conformités récurrentes et importantes relevées durant les contrôles et inspections effectués n’ont pas permis de le renouveler».

«La reprise d’exploitation de la compagnie est assujettie à la clôture des écarts relevés», conclut le communiqué. Un signal fort à l’endroit des autres opérateurs du secteur, dont la majorité ne remplit pas toujours les exigences requises en matière de sécurité et sûreté aériennes.

Fragilisé ces dernières années par une série d’accidents dans le transport aérien, le Gabon semble être résolu à rompre avec cette spirale négative. Un pari osé, dont la volonté déjà s’était traduite, en juin 2011, par l’interdiction de vol de six des huit compagnies aériennes nationales.

Par ailleurs, cette décision de l’Anac intervient quelques jours après visite d’une délégation de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) au Gabon, venue réaliser un audit de tout le système d’aviation civile gabonaise, y compris les compagnies aériennes et l’Anac.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES