spot_imgspot_img

Le pouvoir gabonais conteste l’idée d’une conférence nationale réclamée par l’opposition

Au Gabon, la décision de toute l’opposition gabonaise d’exiger du pouvoir une conférence nationale souveraine continue à faire réagir la classe politique. Dernière réaction en date, celle du porte-parole de la présidence de la République, Alain Claude Bilie Bi Nze. La demande est inopportune, a-t-il indiqué.

Alain Claude Bilie Bi Nze, Porte-parole de la présidence gabonaise: « Cette demande est sans objet. Qu’il y ait au Gabon des gens qui ne se retrouvent pas dans la gestion actuelle du pays, ce n’est pas cela qui fait du Gabon un pays en crise. »

Ce mercredi 12 septembre, Ali Bongo Ondimba doit prononcer un important discours devant les deux Chambres du Parlement gabonais réunies en congrès. Il donnera certainement sa position sur cette question qui divise la majorité et l’opposition.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES