spot_imgspot_img

33 manifestants du 15 août condamnés à 12 mois de prison

Trente trois personnes arrêtées lors des manifestations du 15 août dernier ont été condamnées jeudi, à 12 mois de prison ferme pour trouble à l’ordre public.

Les 33 prévenus ont écopé de 18 mois de prison dont 6 avec sursis. Par ailleurs 5 autres accusés dans la même affaire ont bénéficié d’un non-lieu.

En outre, 3 ressortissants camerounais appréhendés pendant les manifestations du 15 août dernier ont été condamnés pour défaut de carte de séjour.

Le 30 août dernier, le tribunal de Libreville avait condamné à douze mois de prison, dont six ferme, sept manifestants poursuivis pour ‘’dégradation de biens d’autrui et vol’’, à la suite des violents affrontements ayant opposé, le 15 août dernier, dans le 2ème arrondissement de la capitale gabonaise, des militants de l’Union nationale (UN dissous) aux forces de l’ordre déployées dans le secteur pour empêcher la tenue d’un meeting non autorisé du secrétaire exécutif du parti dissous, André Mba Obame.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES