spot_imgspot_img

Ali Bongo reçoit le rapport de la Cenap

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba a reçu des mains du président du bureau de la commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap), René Aboghé Ella, le rapport final des élections législatives du 17 décembre 2011 ayant permis la constitution de l’actuelle Assemblée nationale monocolore.

Le rapport des législatives de décembre 2011, les premières depuis l’accession d’Ali Bongo Ondimba à la magistrature suprême, vient d’être transmis au numéro un Gabonais pour compte-rendu. Document de plusieurs pages cette expertise de la Cenap met en relief le contexte dans lequel se sont passées ces élections, de sa préparation à sa réalisation.

Selon le président de l’instance chargée d’organiser les élections en république gabonaise, René Aboghé Ella, le document produit par le bureau de la Cenap, présente quatre moments forts ayant constitué cette période électorale. À savoir, le contexte de cette première élection de l’ère Ali Bongo Ondimba, le débat sur l’introduction de la biométrie à ces scrutins, le renouvellement du mandat du bureau de la Cenap et l’étape des contentieux électoraux.

Pour le patron de la Cenap, le scrutin de décembre 2011 s’est déroulé conformément à la loi fondamentale qui fixe les délais de renouvèlement des chambres du parlement, notamment de l’Assemblée nationale dont il était question. Soulignant le bon déroulement des opérations électorales et de tout le processus sur le terrain, René Aboghé Ella a tout de même relevé la faible représentativité de la gent féminine dans le système électoral national qui se situe à 13%, encore loin des normes internationales qui statuent à 35%.

Au cours de l’audience à laquelle plusieurs collaborateurs prenaient part, les membres de la Cenap ont également abordé avec leur hôte, les aspects relatifs au déroulement des prochaines élections partielles et locales. L’objectif étant de garantir les conditions transparentes de ces scrutins.

Malgré les appels de l’opposition réclamant le boycott à travers l’abstention en vue d’une introduction de la biométrie dans le processus électoral, les élections législatives du 17 décembre 2011 ont eu lieu en donnant vainqueur le Parti démocratique gabonais (PDG majorité républicaine) avec 114 sièges sur les 120 de l’Assemblée nationale.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES