spot_imgspot_img

Le groupe Eramet se lance dans l’exploitation du niobium au Gabon

Le groupe français Eramet a déjà déployé son armada pour exploiter le niobium au Gabon, près de Lambaréné (Centre), a-t-on appris ce week-end à Paris, auprès du directeur des ressources humaines du groupe Eramet, Michel Carnet.
Le projet Maboumine qui va représenter de nombreuses opportunités d’emplois suscite l’intérêt de la communauté internationale du niobium et du tantale. Sur le site, à une quarantaine de kilomètres de la capitale provinciale du Moyen-Ogooué, les travaux vont bon train pour installer une base vie qui pourra accueillir 120 personnes, sachant que la direction de Maboumine s’est installée depuis juillet dernier aux Trois Quartiers à Libreville, nous a confié M. Carnet.
Plus de 38000 heures d’études depuis 2002 dont 15000 heures pour la seule année 2012, les experts d’Eramet Ingénierie ont déjà un important actif chez Maboumine.
Des essais en laboratoire de la voie hydrométtalurgique ont débuté en 2008 au centre de recherche du groupe Eramet à Trappes en banlieue parisienne et, depuis l’année dernière, un pilote a été construit sur le site d’AREVA à Bessines près de Limoges. Ce pilote sert à tester en continu et à plus grande échelle, les idées générées et retenues au laboratoire.
C’est l’étape ultime avant la construction de l’usine pilote qui sera implantée en 2015 sur le site de Mabounié au Gabon, « si le procédé donne entière satisfaction », a déclaré le directeur des ressources humaines du groupe Eramet, Michel Carnet.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES