spot_imgspot_img

Le sport comme instrument de développement (Ali Bongo Ondimba)

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a estimé mercredi à Doha au Qatar, au terme du forum DOHA GOALS que le sport est un instrument de développement.
Le chef de l’Etat gabonais l’a déclré en présence de plusieurs autres personnalités de premier plan du monde politique, sportif et de la société civile.

Les travaux du forum de sport ‘’Doha Goals’’ se sont achevés sur d’importantes résolutions visant à faire avancer le sport dans nos sociétés. Organisé par la Fondation Doha goals et Richard Attias, à la suite de l’initiative qatari lancée à Londres en marge des Jeux olympiques dernières.

Cette plate forme à laquelle le président, Ali Bongo Ondimba, a pris une part très active a constitué un laboratoire d’idées fortes et d’ambitions que les promoteurs entendent mettre en œuvre dans les huit prochains mois.

’’ Nous avons mis en place un processus devant nous permettre durant les mois à venir de sélectionner les initiatives, impliquer les partenaires publics et privés, évaluer et les mettre en œuvre les résultats d’ici le prochain Doha goals 2013’’ a lancé Richard Attias au cours de l’ultime séance de d’échanges.

Invité à conclure le forum aux côtés de l’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo, de la légende sportive américaine Carl Lewis, de quatre jeunes étudiants, Bongo Ondimba, a plaidé pour que nos Etats offrent de sérieuses possibilités pour permettre aux jeunes de faire du sport.

Il s’agit d’une exigence forte indispensable à la réussite et obtenir des champions. Le chef de l’Etat qui s’est réjoui de l’importance des résolutions issues des travaux, estimant qu’elles peuvent faire avancer le sport. Il a de ce fait, indiqué que l’ambition restait pour lui la base de toutes réussites, d’autant que pour lui, « sans ambition, aucune réussite n’est possible ».

Les 2800 personnes parmi lesquelles de nombreuses personnalités, d’anciennes gloires du sport, de responsables et représentants de la société civile, des mondes politiques, du sport, des média de 25 pays, d’experts en management et 800 étudiants, dont 400 étrangers, ont échangé deux jours durant sur différentes thématiques liées aux enjeux du sport dans la société. Tous ont eu la conviction profonde que le sport est un instrument de développement non seulement pour l’homme mais également pour l’humanité. « Le sport doit être présent dans tous les aspects de la société » a dit l’ancien président nigérian. Pour Carl Lewis, il faut mieux apprécier l’avenir du sport dans le monde, il constitue un facteur de rassemblement partout dans le monde.

Une vision partagée par les dirigeants du Qatar qui, par le voix du Sheikh Faisal Bin Mubaral Al Thani, directeur exécutif du Doha Goals, avait à cœur de réitérer le message de paix de cet émirat entend à travers le sport transmettre aux monde entier, à un moment surtout, elle focalise son attention sur le développement du sport. Ce message a été celui délivré, à l’ouverture du forum, par l’émir du Qatar devant le parterre de personnalités ayant répondu à son invitation et à celui des organisateurs.

Il faut dire durant ces deux jours, la centre Aspire aura été un grand rassemblement d’acteurs de premier plan dans les différents domaines et disciplines sportives. Qu’il s’agisse de la promotion du sport, des conditions de formation des jeunes, des femmes, des handicapés, qu’il s’agisse aussi, des aspects liés au dopage, les paris, les infrastructures, etc. Et comment promouvoir ces disciplines dans les pays, notamment.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES