spot_imgspot_img

L’Agence d’exécution des activités de la filière forêt-bois six mois après

Les administrateurs de la toute nouvelle Agence d’exécution des activités de la filière forêt-bois (AEAFFB) se sont réunis le 18 décembre 2012 dans le cadre de leur deuxième conseil d’administration afin de dresser le bilan des activités de cette institution et préparer le plan d’action 2013.

Second conseil d’administration pour l’Agence d’exécution des activités de la filière forêt-bois © Loïc Ntoutoume/gabonreview.com

Après six mois d’exercice, les administrateurs de l’Agence d’exécution des activités de la filière forêt-bois, ont tenu ce 18 décembre 2012 leur second conseil d’administration sous la présidence du PCA, l’ancien ministre des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Artisanat, Jean-Félix Mouloungui.

Cette seconde rencontre, après celle de juillet dernièr, visait un double objectif, notamment celui de dresser le bilan des activités lancées le 26 juin et la préparation du plan d’action 2013, à travers la mise en place du processus de passation de charge entre le ministère des Eaux et Forêts et l’agence d’exécution, ainsi que l’adoption du budget de fonctionnement de cet établissement à caractère public.

À l’issue de cette réunion, qui a duré près de cinq heures, Jean-Félix Mouloungui s’est félicité du bilan dressé par les administrateurs à la suite de ce premier exercice. «Il y a des projets qui ont été conçu et réalisés pendant six mois. Ces projets ont été présentés en conseil budgétaire. Nous attendons actuellement qu’il y ait passation de charge entre la tutelle et l’agence concernant le transfert des compétences et des charges pour la poursuite des actions à mener» a-t-il indiqué, avant de citer quelques-uns des projets, à savoir, le projet de reboisement des savanes du Haut Ogooué, de la Ngounié, de la Nyanga, et le projet sur la certification en qualification d’un certain nombre de bois nobles.

Pour Jean Félix Moulonguie, la filière forêts bois devra être désormais beaucoup plus réaliste, dynamique pour apporter plus au trésor gabonais. Elle est une source de création d’emplois pour les femmes et les hommes les plus jeunes.

Outre la présentation du bilan des activités passées, le conseil a également approuvé le budget 2013 arrêté à près 1,7 milliard de francs CFA.

Créée par le décret n°01400PR/MEF du 6 décembre, l’Agence d’exécution des activités de la filières forêt-bois a pour mission de contribuer à la promotion des activités de la filière forêt-bois, en assurant un appui technique et de conseil notamment en matière d’inventaires, d’aménagement, d’agréage de certification, de traçabilité des produits forestiers, de veilles économiques politiques et stratégique.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES