spot_imgspot_img

La « Carte rose CEMAC » au centre d’un conclave à Libreville

La carte internationale d’assurance de responsabilité civile automobile, dénommée « Carte Rose CEMAC », un système d’assurance de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) est au centre d’un conclave depuis lundi à Libreville.

La rencontre ouverte par le ministre gabonais de l’économie, Désiré Guedon, devrait déboucher sur le renforcement du système d’assurances Carte rose au niveau de la sous-région.

Cet outil devrait permettre l’amélioration de la circulation des biens et des personnes, tout en soutenant le développement économique de la zone CEMAC.

La « Carte Rose Cemac » donne à tout automobiliste la possibilité de se rendre dans les pays de la CEMAC étant « convenablement assuré » contre les risque de responsabilité civile qu’il encourt, du fait des dommages qu’il peut causer aux tiers en raison des éventuels accidents de circulation.

Cette politique de fonctionnement de la zone CEMAC a été lancée en 1996 à Libreville, elle a ensuite été rendue effective 6 ans plus tard, par la mise en place des installations immobilières nationales, des organes de base sur le terrain, du Conseil des bureaux, organe de coordination et de supervision ayant pour siège à Bangui en République centrafricaine.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES