spot_imgspot_img

Un pas de plus dans la régularisation des agents de la Fonction publique

Lancés depuis 2010 par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, la réforme et la modernisation intégrale de l’administration gabonaise commencent à porter ses fruits. Les objectifs visés sont progressivement en train d’être atteints au regard du début de la remise, ce mardi 8 janvier 2013, à Libreville des actes administratifs régularisés des agents civils de la Fonction publique gabonaise.

Yolande NYONDA, secrétaire général du ministère du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique, chargé de la réforme de l’État

Pour cette occasion, c’est le secrétaire général du ministère du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique chargé de la Réforme de l’État, Yolande Nyonda, qui a procédé à la remise officielle de ces documents régularisés aux secrétaires généraux des départements ministériels du pays. Ce cérémonial se déroulera sur plusieurs jours et s’étendra également aux institutions de la République.

Le président de la République avait souhaité une administration efficace, performante et humaine, modernisée. Toute chose qui devait se matérialiser par exemple par l’objectif zéro rappel pour les fonctionnaires, la régularisation des situations administratives et financière des agents civils de l’État, la mise en place des directions centrales des ressources humaines efficaces dans les ministères et institutions pour une gestion de proximité de ces personnels civils de l’État, entre autres.

Pour répondre à cette ambition d’apporter des solutions concrètes aux préoccupations des agents de l’État, notamment dans la gestion de leur carrière, ces actes visités et régularisés ont été remis par le secrétaire générale du ministère du Budget. Ce, particulièrement après la vaste opération de régularisation des situations administratives lancée en octobre 2011. Une opération qui a connu son apogée avec la visualisation de ces situations en juin 2012 à partir des terminaux informatiques érigés lors de la journée africaine de l’administration et de la Fonction publique.

Ce sont des actes qui ont tenu compte de l’intégration, des avancements automatiques, de la titularisation, de la confirmation, du reclassement après stage qui ont été remis aux Secrétaires généraux des départements ministériels.

On note par exemple que pour le ministère des Affaires Étrangères et de la coopération, ce sont 116 actes pour 789 agents régularisés. Pour le ministère de la justice, ce sont 59 dossiers qui ont été transmis pour 241 agents régularisés.

A terme, le ministère de la Fonction ne devrait plus avoir la gestion exclusive des carrières des agents des autres ministères. Avec la promotion des directions centrales des ressources humaines dans les ministères, cette gestion se fera par département et répondra à la question de la proximité avec les agents. Cependant, l’objectif majeur reste l’autonomisation des avancements et l’informatisation des données qui pourront, au final, permettre aux personnels de consulter leur situation depuis leur domicile.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES