spot_imgspot_img

Covid-19 : La vaste campagne gabonaise pour le port du masque

Si le port du masque a été rendu obligatoire le 15 avril dernier, dans le cadre de la riposte contre le Covid-19, des résistances persistent et le nombre de personnes contaminées progresse à un rythme inquiétant. Pour rappeler à la population que cet accessoire est essentiel dans la lutte contre la propagation de cette pandémie, une vaste campagne de sensibilisation sur le port du masque a été lancée à Libreville.

La propagation du Covid-19 s’est accélérée ces dernières semaines alors que le gouvernement a mis en place de nombreuses mesures pour stopper la maladie. Parmi ces mesures édictées, figure le port obligatoire du masque. Une mesure qui, semble-t-il, a fait ses preuves sous d’autres cieux, mais qui peine à être adoptée par les Gabonais. Pour rappeler son utilité et son importance dans la riposte, les autorités gabonaises ont lancé, le 11 mai, une vaste campagne publicitaire de sensibilisation de la population.

Pour rappeler son importance et son utilité à la population, des posters géants ont été affichés sur les panneaux publicitaires dans les carrefours et artères du Grand Libreville. L’on peut y lire : «Mon masque et moi c’est pour la vie» ou «Parce que je ne sais pas qui est qui, je porte mon masque dans le taxi» ou encore «Ma santé n’a pas de prix, le masque protège ma vie».

Cette vaste campagne a été lancée dans le but de renforcer la communication et de sensibiliser davantage la population sur la nécessité de porter cet outil. Ceci du fait qu’il constitue l’un des moyens les plus efficaces de la lutte contre la propagation du virus. Or, en se rendant dans un endroit comme le marché de Mont-Bouët, on se rend très vite compte que le masque est plus un élément décoratif qu’un dispositif de protection contre le Coronavirus.

En dehors de ces panneaux publicitaires, les Gabonais vont devoir se familiariser avec des messages via des spots publicitaires diffusés à la télévision, à la radio et même sous format web. «Depuis un certain temps, on voit des pancartes publicitaires sur les masques. Je suppose que si le gouvernement fait un truc pareil c’est que c’est sérieux», a négligemment déclaré un Librevillois. Pour lui, «le gouvernement, à travers cette publicité, veut juste justifier les factures dépensées dans le cadre du Covid-19».

D’autres sont plus conscients et assurent que «le port du masque est la solution la plus adaptée pour protéger les gens». «On voit à la télé des pays où tout le monde a un masque. Ça veut dire qu’il y a un réel danger de sortir sans son masque. En tout cas, je n’ai pas attendu le gouvernement pour sensibiliser les miens», a déclaré enthousiaste, une commerçante.

Récemment devant les députés de l’Assemblée nationale, le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, a annoncé l’arrivée de 10.000.000 de masques sur un total de 15.000.000 commandés. 5.000.000 devait être distribués gratuitement à la population pour booster cette lutte contre la propagation vertigineuse du virus dans le pays. Elles les attendent toujours.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,846FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES