spot_imgspot_img

Agression sexuelle dans le Taekwondo : Indexé et suspendu, «Me Chaka» nie tout en bloc

Accusé par le journaliste français Romain Molina d’agression sexuelle sur mineur, de pédophilie, entre autres, Martin Avera, plus connu sous le pseudonyme de Maître Chacka, champion et manager de taekwondo gabonais, a été suspendu le 21 décembre par le président de la ligue de l’Estuaire, Jean Narcisse Nguema Ndong. Surpris, le concerné assure qu’il ne se reconnait pas dans les griefs qui lui sont reprochés.

A la suite des révélations du journaliste Romain Molina mettant à nu les scandales de pédophilie, d’homosexualité, de chantage dans les milieux du football, puis du taekwondo gabonais, Martin Avera, 4e dan Kukkiwon, plus connu sous le petit-nom de Maître Chacka, formateur et instructeur des clubs École des Champions, Hyundai Taekwondo à Libreville, a été suspendu de toutes activités relevant de cette discipline. Au lendemain de cette sanction infligée par la ligue de l’Estuaire, en attendant les tenants et les aboutissants de cette affaire, il a réagi le 22 décembre dans les colonnes du journal en ligne gabonallsport.com.

Romain Molina, qui a dévoilé ce scandale l’a particulièrement accablé. «Ça dure depuis quasiment 30 ans», a insisté l’homme des médias qui précisait qu’il a reçu plusieurs témoignages directs des victimes, des familles. «On remonte depuis les années 90, 95, vu les témoignages d’anciens que j’ai, jusqu’à il y a quelques mois», disait-il.

Faux ! Rétorque Me Avera. «Je ne reconnais pas ces faits. Il s’agit d’un enfant que j’ai pris dans mon club à 8 ans pour en faire un champion du Gabon et une ceinture noire. Il voulait simplement quitter le club et a déclaré que je lui ai fait des attouchements. Ce que je ne reconnais pas et que j’ai signifié à son père», rapporte notre source, ajoutant que «l’enfant a finalement quitté le club». Me Chaka estime qu’il «s’agit d’une campagne de nuisance» destinée à sa personne, orchestrée par les parents de cet enfant, «à qui il ne doit rien du tout», qu’il aurait même cherché à rencontrer pour une explication, en vain.

Concernant sa suspension, il la rejette, soulignant qu’elle ne repose sur aucune objectivité. «Quand j’ai reçu ce communiqué, j’ai essayé de joindre le président de la ligue, sans suite. Et je vous informe que je ne suis pas d’accord avec cette décision. Car, la ligue et la fédération devaient me convoquer en tant que responsable de club pour m’écouter. Ce qui n’a pas été fait».

Martin Avera fait savoir qu’il va poursuivre ses activités jusqu’à ce que les choses se passent dans les règles et autrement.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES