Gabon : Libreville vulgarise la culture du livre

Le 7e Salon international du livre a été ouvert le 26 juin dernier dans la capitale gabonaise par le chef du gouvernement, Jean Eyeghe Ndong, devant de nombreuses personnalités politiques et scientifiques. Organisé par l’Institut Chekh Anta Diop (ICAD) et les éditions Harmattan-Gabon, cette septième édition avait pour ambition de poser les bases d’un renouveau intellectuel et scientifique dans ce pays.

La culture du livre est mise à l’honneur dans la capitale gabonaise avec la 7e édition du Salon international du Livre qui s’est ouverte les 26 et 27 juin dans la salle Paul Indjendjet Gondjout du Palais Léon Mba, siège de l’Assemblée nationale.

Organisé en collaboration avec l’Institut Cheikh Anta Diop (ICAD) et les éditions Harmattan Gabon, cet évènement a été ouvert par le Premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, en présence du président de l’Assemblé nationale, Guy Nzouba Ndama, du vice premier ministre en charge de la culture, Paul Mba Abessole et du recteur de l’université Omar Bongo, le professeur Fidèle Nzé Nguema.

L’ambition de ce salon est de vulgariser le livre, la lecture et l’écriture, comme support d’épanouissement personnel et de développement social. Pour le directeur de l’ICAD et des éditions L’Harmattan -Gabon, le professeur Grégoire Biyogo, son ambition est de faire de Libreville la nouvelle capitale africaine des lettres et des arts. «Tout grand pays de livres est aussi un pays des libertés, d’échanges prospères et de compromis raisonnable entre les citoyens» a déclaré le professeur Biyogo.

«Le livre donnera aux gabonais une nouvelle assurance dans leur marche vers le progrès. Il leur fera acquérir de nouveaux instruments épistémologiques pour mettre en place un mode de développement durable dans le pays» a-t-il ajouté.

Le professeur Biyogo a par ailleurs mis en exergue la fonction de régulation et d’actualisation des connaissances dans les instituts du savoir dans le cadre de création de cet évènement, qui s’organise tous les trois ans dans la capitale gabonaise.

Directeur des éditions L’Harmattan-Gabon, il a annoncé que ces éditions comptaient une trentaine de livres, avec une production moyenne de 15 ouvrages par an. Il a enfin annoncé les objectifs de sa structure de parvenir dans un délai de 10 ans à poser les bases d’un renouveau intellectuel et scientifique au Gabon.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....