spot_imgspot_img

Gabon : Les braconniers attaquent une patrouille du WWF à Oyem

Les éco gardes de l’ONG environnementale internationale World Wide Fund (WWF) et du ministère gabonais des Eaux et Forêts en patrouille dans le parc de Minkébé, dans le Nord du pays, ont récemment été victimes d’une attaque armée d’un groupe de chasseurs qu’ils tentaient d’interpeller. Les éco gardes, qui sont finalement parvenus à maîtriser les braconniers, ont découvert que ces hors-la-loi projetaient d’assassiner la patrouille de surveillance afin de pouvoir se livrer librement au braconnage des espèces protégées.

Les braconniers ont à nouveau agressé des éco gardes dans la parc de Minkébé au Nord du Gabon, où une patrouille d’agents de l’ONG environnementale World Wide Fund (WWF) et du ministère des Eaux et Forêts ont été attaqués à l’arme à feu par un groupe de chasseurs qu’ils tentaient d’appréhender.

Alors qu’ils patrouillaient dans l’Ouest du parc protégé de Minkébé, la patrouille d’éco gardes a surpris une voiture de chasseurs qu’elle a sommée de s’arrêter.

Le groupe de cinq braconniers, armés de fusils de calibre 12 et de machettes s’est alors attaqué aux éco gardes, dans ce qui ressemblait à une embuscade.

Après avoir finalement maîtrisé les bandits, les éco gardes ont découvert que ces braconniers voulaient leur tendre une embuscade pour les éliminer afin de pouvoir librement chasser les espèces protégées de cette réserve naturelle.

Au mois de novembre dernier, des braconniers avaient été interpellés dans des conditions similaires dans le parc des Plateaux Batéké, après des échanges de tirs entre les chasseurs et les éco gardes.

La législation gabonaise réglemente l’exercice de la chasse qui est totalement proscrite pour de nombreuses espèces telles les gorilles, les chimpanzés, les panthères, les éléphants et d’autres espèces protégées dans les parcs nationaux et d’autres types d’aires protégées.

La radicalisation de l’attitude des braconniers, avec la recrudescence des agressions envers les éco gardes, pourrait amener les autorités gabonaises à durcir la législation pénale à l’encontre de ces individus.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES