Le président gabonais Ali Bongo Ondimba va porter plainte contre Yannick Jadot, porte-parole de la candidate écologiste à la présidentielle Eva Joly, pour des propos tenus dans le journal Libération, selon un communiqué. “Le président Ali Bongo Ondimba, chef de l’État gabonais, va déposer une plainte devant les juridictions françaises pour injure et diffamation contre Yannick Jadot, porte-parole de Mme Eva Joly, pour les propos qu’il a tenus et qui ont été rapportés par le quotidien Libération dans son article du 16 juillet 2011:”Contre Eva Joly, le défilé des gros sabots”.

“La présidence de la République gabonaise tient à préciser que cette action en justice constitue une première réponse aux nombreuses diffamations et préjugés mus par une ignorance profonde des réalités africaines, en général, et du Gabon, en particulier, de la part de certains médias et d’hommes politiques français qui, par voie d’amalgame, instrumentalisent, à leur bénéfice, des pays qui étaient traditionnellement dans la sphère d’influence française”, conclut le communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here